Accueil / Actualités / Ados d’Mots 2010-2011

Ados d’Mots 2010-2011

Le Conseil général a pour ambition de faire de l’accessibilité de tous à la culture un vecteur de cohésion sociale. La culture participe en effet à l’épanouissement des populations et au maintien du lien social. Malgré un contexte budgétaire contraint, cet objectif reste une priorité essentielle des engagements du Conseil général pour 2010-2014. Il vise à favoriser l’accès à une offre culturelle diversifiée et de qualité pour tous les Finistériens.

Le Plan de développement de la lecture publique, voté par l’Assemblée départementale en 2004, constitue l’un des axes d’action du Département pour offrir sur l’ensemble du territoire, pour tous les Finistériens, un accès facilité aux bibliothèques et aux animations culturelles qu’elles mettent en œuvre.

Chaque année, la Bibliothèque départementale est à l’initiative de nombreuses animations culturelles visant un public intergénérationnel connaissant peu les lieux de lecture publique : Festival de contes «Sur Paroles», «Mois du film documentaire», concours de dessin en direction de jeunes publics, et «Ados d’mots» pour des jeunes en difficulté dans un cursus scolaire.

Au travers l’opération «Ados d’Mots», le Conseil général propose des ateliers d’écriture et de lecture à des jeunes éloignés des livres. Il s’agit d’une action qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’illétrisme et l’objectif du nouveau projet stratégique du Conseil général visant à « favoriser l’accès de tous les jeunes à leur autonomie. » Au terme d’une année de travail en 2010, avec 3 écrivains professionnels, les 60 jeunes Finistériens proposent une restitution théâtralisée de ces textes ce jour au Théâtre de Cornouaille à Quimper.

Cette sixième édition d’ «Ados d’Mots» a permis à ces 60 jeunes Finistériens de penser et d’écrire sur le thème de la citoyenneté et des valeurs de la République. Elle a été l’occasion, pour les intéressés, de porter un regard et de mettre des mots sur le vivre ensemble, la tolérance, le respect, la parité, la fraternité, la laïcité, l’engagement dans la cité…

Chaque année, le Conseil général consacre un budget de 40.000 € à cette action culturelle.

Scroll To Top