Accueil / Actualités / Agir pour la jeunesse Finistérienne : construction d’un nouveau collège à Landerneau

Agir pour la jeunesse Finistérienne : construction d’un nouveau collège à Landerneau

Les établissements de l’est du pays de Brest bénéficient du dynamisme singulier de ce
territoire. Ainsi, les collèges du Vizac à Guipavas, Mescoat à Landerneau, voire N. Mandela à
Plabennec tendent à atteindre leur capacité d’accueil maximale avec une projection d’effectifs
croissants. Cette évolution de la démographie collégienne, dans la partie orientale du pays, de Brest
oriente vers une augmentation de la capacité d’accueil.

Différentes hypothèses ont été étudiées pour répondre à cette croissance de l’est
métropolitain :
agrandir le collège Mescoat de Landerneau
Etudier la faisabilité de transformer l’ancien centre de congrès qui se situe à proximité du
collège actuel de Mescoat à Landerneau en établissement scolaire
agrandir le collège de Plabennec
agrandir le collège de Guipavas
construire un 2e collège public dans le secteur de Landerneau

La construction d’un nouvel établissement finalement retenue, vise à soulager durablement les établissements
de l’est du pays brestois aujourd’hui en limite de capacité. La proposition d’augmenter l’offre
d’accueil en collège public à Landerneau, assortie d’une nouvelle sectorisation offre le double
avantage de soulager le collège Mescoat ainsi que celui de Guipavas et d’éviter la réalisation de
travaux d’extension des collèges de Guipavas voire de Plabennec.


Le dimensionnement d’un nouvel établissement à Landerneau peut s’établir à partir des
éléments suivants :
– rétablir un effectif autour de 800 élèves à Mescoat,
– assurer l’accueil dans un collège public à Landerneau des élèves de La Roche Maurice,
Lanneuffret et Pencran, communes passées en double sectorisation à la rentrée 2018. Dans
l’attente de la construction du nouvel établissement, cette sectorisation devra s’appliquer
compte tenu de l’incapacité d’accueillir tous les élèves à Mescoat,
– soulager les effectifs du collège du Vizac à Guipavas en resectorisant à terme les communes
de Saint-Divy et Saint-Thonan vers les collèges de Landerneau,
– resectoriser à terme la commune de La Forest-Landerneau vers Landerneau.

Le coût de construction de ce nouveau collège en investissement est estimé à ce stade à
14,5 M€ pour 480 collégiens maximum, intégrant une production de repas au collège de Mescoat
avec livraison vers le nouveau collège pour optimiser les charges.

La majorité Finistère et Solidaires se félicite donc du vote de ce rapport qui va dans « le sens de l’intérêt des jeunes du territoire ». Comme l’a rappelé Marc Labbé, cette décision est bien « le résultat d’un processus démocratique et non d’un ultimatum résultant de l’action d’un collectif ».