Accueil / Actualités / Bien vieillir en Finistère : le Conseil général lance une concertation pour améliorer sa politique en faveur des personnes âgées

Bien vieillir en Finistère : le Conseil général lance une concertation pour améliorer sa politique en faveur des personnes âgées

© Chariclo - Fotolia.comEn Finistère, le nombre de personnes âgées augmente. En 2010, l’indice de vieillissement est de 82,5 en Finistère contre 75 en 1999 (77,4 en Bretagne; 70,7 en France Métropole). En 2007, les personnes âgées de 65 ans et plus représentaient environ 19% des Finistériens. Selon les projections de l’INSEE, elles en représenteront plus de 28% en 2040.

Les enjeux liés au vieillissement et à la perte d’autonomie sont importants et font écho aux débats qui sont portés nationalement par le gouvernement dans le cadre de la préparation de la loi « d’orientation et de programmation pour l’adaptation de la société au vieillissement ».

Les politiques gérontologiques constituent une des missions principales de l’action publique départementale. Au Conseil général du Finistère, nous souhaitons ainsi répondre aux attentes, en particulier en permettant la vie à domicile, contribuer à prévenir la perte d’autonomie et accompagner au mieux l’avancée en âge. C’est en ce sens nous avons mis en œuvre des schémas départementaux en faveur des personnes âgées qui permettent de développer des actions avec l’ensemble des acteurs concernés.

A la fin de l’année 2014, le 3ème schéma « Bien vieillir en Finistère » 2010-2014 arrivera à échéance. Développement des services d’aide à domicile, installation de places d’hébergement, temporaire ou permanent (plus de 12 600 au terme du schéma), d’accueil de jour, actions menées pour l’information et l’accompagnement des personnes âgées et des familles, pour le logement, le transport… : les projets menés nécessitent un regard global pour asseoir les projets à venir. C’est pourquoi nous avons souhaité commencer par évaluer les actions réalisées dans le cadre de ce 3ème schéma et proposer une démarche participative qui associe l’ensemble des acteurs.

Le 27 février, Pierre MAILLE, président du Conseil général du Finistère, accompagné de Nathalie SARRABEZOLLES, vice-présidente chargée des Solidarités, a ainsi lancé la réflexion sur le 4ème schéma départemental pour les personnes âgées en présence des partenaires.

Un comité d’évaluation du 3ème schéma est mis en place et présidé par Eric Plantard du Conservatoire national des arts et métiers. L’évaluation permettra de mesurer l’impact de l’offre de services apportée aux personnes âgées, qu’elles résident à leur domicile ou en établissement, d’échanger avec les partenaires et les Finistériens, et de partager des points de vue sur les actions menées.

A partir de ces constats partagés ainsi que d’études prospectives et de propositions issues du débat national, nous pourrons élaborer ensemble les grands enjeux du 4ème schéma départemental pour les personnes âgées. Un comité de pilotage se réunira en septembre 2014 et réunira notamment des conseillers généraux, des représentants de l’Agence Régionale de Santé, du CODERPA, des usagers, des maires, des gestionnaires d’établissements et de services et des salariés.

Grâce à cette démarche concertée et participative, nous souhaitons ainsi améliorer le service public rendu aux Finistériens et améliorer l’action du Conseil général en faveur des plus âgés d’entre eux.

Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger le dossier de presse en cliquant ici.