Accueil / Actualités / Bilan et Perspectives des Assises de l’alimentation

Bilan et Perspectives des Assises de l’alimentation

Le 17 novembre dernier se sont tenues les premières Assises de l’alimentation en Finistère. Cette initiative, coordonnée par la Présidente du Conseil départemental du Finistère, Nathalie Sarrabezolles, et Stéphane Péron, Conseiller départemental du Finistère délégué à l’agriculture, a réuni plus de 200 personnes à la Maison du département à Quimper. Ce temps fort a été l’occasion de rappeler l’attachement de la majorité « Finistère et Solidaires » aux enjeux de l’alimentation sur le territoire.

Tout d’abord, il convient de rappeler que ce rendez-vous a été créé dans une démarche collaborative, avec les représentant.e.s des filières agricoles et de la pêche, les collectivités locales, les acteurs et actrices de la restauration collective, de l’économie sociale et solidaire, les associations de consommateurs caritatives et d’aide alimentaire. Les Assises de l’alimentation ont permis d’engager des échanges autour des grandes problématiques du secteur alimentaire et de trouver des réponses concrètes aux attentes des publics de tous les âges.

De nombreux sujets ont été abordés sur les deux tables rondes successives, durant les ateliers, lors de l’émission de radio « paroles de jeunes » animée par des lycéens ou encore grâce au carrefour des initiatives qui a eu lieu durant l’après-midi. Parmi les « sujets phares » de cette journée ressort, d’une part, la question des enjeux nationaux et locaux de l’alimentation et, d’autre part, la question de la construction du projet alimentaire pour le Finistère, dans la continuité des cinq défis préalablement définis au niveau du Conseil départemental du Finistère :

Défis n°1 : Connaitre les dynamiques alimentaires ;

Défis n°2 : Un.e consommateur.rice, acteur ou actrice de ses choix ;

Défis n°3 : Fédérer une diversité d’acteurs et d’actrices ;

Défis n°4 : Favoriser une alimentation pour toutes et tous, issue du territoire ;

Défis n°5 : Conforter l’alimentation comme vecteur de lien social.

Au-delà de ces réflexions, a eu lieu la présentation d’initiatives concrètes telles que la mise en place de repas intergénérationnels par l’association « Paupiette » et également la présentation du réseau  « Bienvenue à la ferme » qui œuvre à la valorisation des productions locales des agriculteur.trice.s.

En outre, des thématiques fortes sont ressorties des débats  telles que le développement des circuits courts, l’accès à des produits frais et de qualité pour le grand public, la lutte contre le gaspillage alimentaire, les priorités pour construire des synergies entre les collectivités finistériennes et la question de l’alimentation des personnes en situation de précarité.

Le bilan de ces échanges est donc très positif car il a permis à des publics diversifiés de se rencontrer autour de la question fondamentale de l’alimentation, « du foncier  à l’assiette ». Cela a aussi été l’occasion de rappeler avec force les engagements du Conseil départemental du Finistère aux côtés des producteur.i.c.e.s.

Cette journée a enfin été l’occasion de poursuivre la concertation engagée par le lancement de la plateforme « Agrilocal 29 » chargée de favoriser les achats de proximité en restauration collective, au service d’une alimentation résonnée, saine et locale.

Scroll To Top