Accueil / Actualités / Conférence territoriale sur la programmation des fonds européens 2014-2020

Conférence territoriale sur la programmation des fonds européens 2014-2020

Le 19 novembre 2012, le Conseil général du Finistère a organisé une conférence territoriale départementale associant les acteurs institutionnels et socio-économiques du département afin d’échanger sur les enjeux et les priorités de la nouvelle programmation des fonds européens pour la période 2014-2020.

Pierre MAILLE, Président du Conseil général et Michael QUERNEZ, vice-président chargé de l’insertion et de l’économie, ont ouvert cette conférence territoriale en soulignant l’importance des financements européens qui constituent une véritable valeur ajoutée pour les territoires et les porteurs de projets bretons et finistériens.

Un travail de concertation est actuellement conduit par l’Etat en lien avec la Région Bretagne autour d’un partenariat resserré : départements, agglomérations et chambres consulaires. Un diagnostic territorial stratégique doit être réalisé au niveau régional d’ici la fin de l’année 2012, lequel doit conduire à l’élaboration d’un accord de partenariat avec la Commission européenne.

Au niveau départemental, le Conseil général souhaite apporter sa contribution à ce diagnostic territorial stratégique. Il a souhaité le faire en associant l’ensemble des acteurs, à savoir les principales agglomérations du Finistère (BMO, Concarneau Cornouaille Agglomération, Quimper Communauté et Morlaix Communauté) ainsi que les 5 chambres économiques du Finistère. Le diagnostic territorial, qui était l’objet des discussions lors de la conférence territoriale, fait état de 7 priorités majeures pour le Finistère, parmi lesquelles :

  • La poursuite des politiques de raccordement au monde et de lutte contre la périphéricité, comme enjeu de compétitivité majeur ;
  • Le renforcement de toutes les politiques engagées en faveur de la performance économique ;
  • La poursuite des politiques intégrées, spécifiques à la Bretagne, mises en œuvre pour la valorisation et le développement de la maritimité de la Bretagne ;
  • L’accélération des politiques engagées dans le cadre du pacte électrique breton ;
  • Le renforcement des actions mises en oeuvre dans le cadre de la stratégie régionale pour la qualité des eaux ;
  • La réduction des inégalités sociales et territoriales ;
  • La priorité donnée aux politiques de formation et de développement de la matière grise.

Cette démarche commune associant l’ensemble des acteurs institutionnels et socioéconomiques du Finistère, à l’initiative du Conseil général, a permis de partager l’information, d’échanger sur les enjeux de la future programmation des fonds européens et de conduire à une meilleure prise en compte des spécificités finistériennes dans les futures politiques de cohésion de l’Union européenne.

Cette rencontre a aussi permis de faire le point sur l’utilisation des fonds européens en Bretagne sur la période 2007-2013.  Michel MAILLARD, Vice-président du Conseil économique, social et environnemental de Bretagne, a rappelé la nécessité pour les acteurs publics et privés de s’engager dans un dialogue régulier et concerté avec les autorités nationales et européennes et de s’impliquer dans une stratégie régionale volontariste, comme l’a fait le Conseil général du Finistère, pour une meilleure utilisation des fonds européens. Il a conclu en rappelant que sur la période 2007-2013, plus de 3 000 projets ont été cofinancés par l’Europe en Bretagne.