Accueil / Actualités / Création du syndicat mixte « pêche et plaisance de Cornouaille »

Création du syndicat mixte « pêche et plaisance de Cornouaille »

Le mercredi 11 octobre 2017 restera dans les mémoires pour avoir vu naître le syndicat mixte « pêche et plaisance de Cornouaille », présidé par Michaël Quernez 1er Vice-Président du Conseil départemental du Finistère. Ce syndicat mixte est le fruit d’un processus de réflexion et de concertation engagé depuis 2013 au niveau finistérien et régional. 

Il a pour objectif de développer les synergies des ports de Cornouaille dans les secteurs de la pêche et de la plaisance. Conformément au cadre juridique en vigueur, une gouvernance et des moyens partagés ont été mis en œuvre au travers desquels trois entités seront représentées. Le Département du Finistère pour les ports de Douarnenez, Audierne, Saint Guénolé, Le Guilvinec-Lechiagat, Lesconil, Loctudy-Ile-Tudy ; la Région Bretagne pour le port de Concarneau ; les communautés de communes du Pays Bigouden Sud, du Cap Sizun-Pointe du Raz, Douarnenez communauté et Concarneau Cornouaille Agglomération pour leurs compétences économiques.

Installé hier, le syndicat mixte « pêche et plaisance de Cornouaille » entrera en vigueur au 1er janvier 2018 et deviendra ainsi l’autorité portuaire des 7 ports de pêche-plaisance de Cornouaille. Si la première priorité du syndicat est bien la stratégie de développement des ports de pêche, des évolutions structurantes des ports de plaisance sont attendues et nécessaires. Pour ce faire, il aura pour compétence d’aménager, d’entretenir et de gérer les ports en lien avec les orientations fixées par le GIP « pêche de Bretagne » pour la pêche, et par le Livre bleu du Nautisme du Conseil départemental du Finistère pour la plaisance. Il aura également pour mission d’intégrer les activités portuaires dans le développement économique régional et le tissu économique local. Enfin, le syndicat mixte devra intégrer le développement portuaire dans les interfaces ville-port. La projection financière envisagée pour les 10 prochaines années évalue à 60 millions d € d investissements pour les projets concernant la pêche et 20 millions d € pour ceux dediés la plaisance.

Cette démarche innovante est le signe d’une volonté de transversalité pour l’activité de la pêche rénovée sur le territoire. L’ambition est bien de créer  la place portuaire de Cornouaille  par le biais de la mutualisation des moyens financiers de ses membres. C’est aussi un signal fort à la filière maritime, économiquement incontournable pour notre territoire et volontairement tournée vers l’avenir. Ce syndicat mixte inscrira pleinement les ports Cornouaillais dans la nouvelle politique portuaire initiée par l’accord de coopération entre  la Région Bretagne et le Département du Finistère.

 Pour Rappel :

En 2013 le Département du Finistère a lancé une étude stratégie de développement des ports départementaux qui a abouti, en 2014, à l’analyse de la situation économique, financière et juridique des ports et des filières et a permis d’engager une réflexion sur les futures conditions de gestion de l’ensemble de ces ports.

En parallèle, la loi NOTRe du 8 août 2015 a conduit le Département à redéfinir sa compétence portuaire en coordination avec la Région Bretagne, les communes et les groupements de communes concernés. Dans cette démarche, le Département du Finistère a engagé un processus de concertation avec les maires, les EPCI et la Région Bretagne afin de mettre en place une analyse des filières du territoire et des usages portuaires prédominants, avec la volonté d’être attentif à la préservation de la solidarité territoriale et au lien de complémentarité entre les places portuaires.

Ce processus a abouti à la conclusion d’un accord de coopération portuaire en date du 6 octobre 2016 afin de structurer la filière pêche. Ainsi, il a été décidé de décliner une gouvernance au niveau régional, sous la forme d’un groupement d’intérêt public (GIP), et au niveau local par la création du syndicat mixte des ports de pêche-plaisance de Cornouaille.

Retrouvez le communiqué de presse du syndicat ici

Scroll To Top