Accueil / Actualités / Développement durable : pour une nouvelle culture collective avec les entrepreneurs

Développement durable : pour une nouvelle culture collective avec les entrepreneurs

Le 5 avril 2012, dans le cadre de la semaine du développement durable, Pierre MAILLE, Président du Conseil général, accompagné de Michaël QUERNEZ, vice-président chargé de l’insertion et et de l’économie, et Philippe BIHAN, Président du Club d’Entreprises Développement Durable Finistère, étaient réunis à la CCI de Brest, pour la signature de la convention entre le Conseil général et le Club d’entreprises développement durable du Finistère pour l’année 2012 en présence de nombreux entrepreneurs.

Cette association a pour objet de développer une culture d’entreprise autour du développement durable en promouvant le concept, en favorisant son intégration dans les décisions de l’entreprise, et en permettant à celle-ci de développer de bonnes pratiques. Elle compte actuellement 111 adhérents auxquels elle propose des réflexions thématiques sur les multiples sujets ayant trait au développement durable et à la responsabilité sociale des entreprises.

De son côté, le Conseil général s’est engagé dès 2003 dans une démarche de développement durable afin de concilier dans toutes ses actions le développement économique du territoire avec le progrès social et la protection de l’environnement. En 2010, la majorité départementale a fait de son projet stratégique 2010-2014 un levier essentiel pour ancrer le développement durable dans les politiques et pratiques départementales. Ce projet privilégie ainsi l’intelligence collective et la culture de la transversalité.

Cette convention est née de cet esprit afin que les bonnes pratiques mises en œuvre au sein de la collectivité départementale et celles existant au sein de ce Club d’entreprises Développement Durable soient l’occasion d’échanges et de nouvelles pratiques.

En ouvrant des possibilités de partage d’information, de retours d’expériences au plus grand nombre, elle entend mobiliser plus largement le tissu économique finistérien ainsi que d’autres collectivités et partenaires pour les inciter à s’engager davantage dans des démarches de développement durable.

Les 4 axes de la convention sont ainsi de :

  • sensibiliser le milieu économique au concept de développement durable
  • permettre à des chefs d’entreprises du département de se former à la stratégie développement durable et à partager leurs pratiques
  • recenser, formaliser et diffuser les bonnes pratiques mises en œuvre sur le département,
  • faire du Conseil général un acteur ressource pour les entreprises du département souhaitant mieux prendre en compte les principes du développement durable.

Pour la majorité départementale, il est essentiel de faire du développement durable une dynamique collective. En ce sens, la signature de cette convention est un signe positif de changement de culture et de mobilisation des acteurs tant publics que privés dont il convient de se réjouir.

Scroll To Top