Accueil / Actualités / Faire vivre la culture partout en Finistère

Faire vivre la culture partout en Finistère

DSC_0384Ce vendredi 13 novembre, Nathalie Sarrabezolles, Présidente du Conseil départemental, participait à l’inauguration de la première phase du nouveau Pôle Max Jacob de Quimper.

Cette inauguration est d’importance : c’est l’aboutissement d’un projet lancé en 2008 pour apporter au cœur du centre-ville un lieu culturel d’envergure, favorisant l’attractivité et le rayonnement culturel de toute la Cornouaille.

Le Département a accompagné ce projet dès ses débuts dans le cadre du contrat de territoire de Quimper Communauté. 1M€ sur les près de 7M€ dédiés à cette 1ère phase du projet ont aussi apportés par le Département.

DSC_0395Car pour nous, ce projet était novateur dans sa construction comme dans sa finalité.

Par les équipements mis à disposition des associations et des citoyens. Ce pôle comprend ainsi le Novomax dédié à à la pratique musicale (studios, salles de cours, de répétition, salle de spectacle, etc.). De vieux bâtiments ont aussi été réhabilités dans lesquels prennent place aujourd’hui des structures et associations liées au théâtre, aux arts plastiques, à la culture bretonne. Cet un bel écrin pour les arts et toutes les formes de culture.DSC_0390

Nous avions ensuite souhaité accompagner cette volonté initiale des élu-es locaux et des acteurs culturels quimpérois de s’associer pour co-construire puis animer ce lieu d’ouverture culturel. Cela correspond évidemment à notre politique départementale qui vise au décloisonnement des pratiques, à la mise en commun des idées et des compétences au service de l’ouverture la plus large de la culture à tous les citoyens. Espérons que cette gouvernance atypique, ce « Laboratoire Central » qui devait faire travailler ensemble tous les acteurs autour d’une véritable programmation commune puisse tout de même voir le jour rapidement…DSC_0389

A l’occasion de cette inauguration tant attendue par de nombreux professionnels et bénévoles de ces associations Quimpéroises, nous voulons rappeler toute la place que nous souhaitons offrir à la culture en Finistère. La culture ne doit pas être une variable d’ajustement des politiques publiques. La culture crée du lien avec les autres, ouvre sur le monde, développe curiosité et esprit critique. Les politiques culturelles ont un rôle à jouer dans l’intégration sociale et dans la lutte contre les inégalités. C’est en se sens qu’à notre niveau, au Conseil départemental, malgré la réalité budgétaire actuelle, nous sommes attentifs au développement d’une culture pour tous et partout.

Elle a fait et fera encore la richesse du Finistère.