Accueil / Actualités / Le Conseil général du Finistère réaffirme ses engagements pour le maintien des activités du Port départemental de Concarneau

Le Conseil général du Finistère réaffirme ses engagements pour le maintien des activités du Port départemental de Concarneau

Le Finistère accueille le tiers des activités de pêche française et l’ensemble de la filière pêche représente 11 500 emplois finistériens, dont plus de 2 800 marins. Le Port de Concarneau se place au 8ème rang national des ports de pêche français en tonnage de produits de la mer débarqués et au 7ème rang en termes de chiffre d’affaire réalisé.

Après le transfert du port de Concarneau de l’État au Département en janvier 2007, le Conseil général a initié, dès 2009, un schéma d’aménagement et de développement du port élaboré collectivement avec l’ensemble des acteurs du port de Concarneau : la Ville, la Chambre de commerce et d’industrie Quimper Cornouaille, la Communauté d’agglomération, les industriels, les pêcheurs et les armateurs.

Dans le cadre du schéma d’aménagement et de développement du port de Concarneau, un certain nombre de projets sont envisagés : développement de la construction-réparation navale, confortement de la filière pêche, développement de la plaisance, aménagement de l’interface ville-port, réhabilitation des espaces portuaires.

Ayant eu connaissance de la possible vente d’une dizaine de navires de la coopérative Dhellemmes et compte tenu de l’importance des investissements programmés sur le Port de Concarneau, le Conseil général estime indispensable le maintien des activités de pêche à Concarneau et soutiendra toute initiative permettant d’y parvenir.

Scroll To Top