Accueil / Actualités / Le Finistère et les Côtes d’Armor créent le plus grand laboratoire public de France

Le Finistère et les Côtes d’Armor créent le plus grand laboratoire public de France

Labocea logoLe 26 novembre, Pierre Maille et Claudy Lebreton ont présenté les contours de LABOCEA, un nouvel outil fondé par le Conseil général du Finistère, Brest métropole océane et le Conseil général des Côtes d’Armor. Ce laboratoire public d’analyses verra le jour le 1er janvier 2014 et sera le plus important de France.

 

Issu du regroupement au 1er janvier 2014 d’IDHESA Bretagne et du LDA22, LABOCEA est né de la volonté de mutualiser les compétences et de mieux répondre aux enjeux de santé publique en créant un puissant laboratoire public à l’ouest de la Bretagne. Le regroupement des laboratoires finistérien et costamoricain fait ainsi naître le premier laboratoire public d’analyses de France en termes de chiffres d’affaire, d’effectifs et de compétences associées.

LABOCEA (« LABOratoire public Conseil Expertise et Analyse en Bretagne ») verra donc le jour le 1er janvier 2014. Il regroupera 400 personnes et 1 500 m2 de plateaux techniques répartis sur 3 sites : Brest / Plouzané, Quimper et Saint-Brieuc / Ploufragan. Il proposera une réponse adaptée aux enjeux de santé publique en couvrant un large champ d’intervention : analyses de laboratoire dans le domaine de l’eau, de l’environnement, de l’amiante, de la phytopathologie végétale, de la santé animale et de l’hygiène alimentaire, conseil et expertise en eau et environnement, hygiène alimentaire et nutrition, production d’autovaccins…

Ce nouvel outil, fondé par le Conseil général du Finistère, Brest métropole océane et le Conseil général des Côtes d’Armor, a fait l’objet de deux années de travail et de nombreuses réunions de concertations départementales et interdépartementales auxquelles a notamment participé Jean-Luc POLARD, président d’IDHESA. Cette concertation a abouti à la création d’un GIP (Groupement d’Intérêt Public). Cette structure juridique est apparue comme la meilleure solution pour pérenniser et renforcer le service public et sécuriser au mieux l’emploi des salariés des laboratoires.

Ce laboratoire de très haut niveau permettra de conforter la notoriété et l’ancrage de l’ouest Bretagne en matière d’analyses au service des collectivités, des entreprises et des citoyens. Dans un contexte économique difficile pour notre région, pour les filières de l’élevage et de l’agroalimentaire, cette évolution vers un laboratoire unifié est un geste fort en faveur d’une Bretagne innovante tournée vers la recherche et la compétitivité.

A l’occasion de l’assemblée générale extraordinaire de ce GIP, le 26 novembre 2013, Pierre MAILLE, président du Conseil général du Finistère, et Claudy LEBRETON, président du Conseil général des Côtes d’Armor, aux côtés de Monique LE CLEZIO, élue présidente du GIP, et de Jean-Luc POLARD, ont rappelé l’importance d’un réseau de laboratoires publics sur l’ensemble du territoire national. Les deux présidents ont également souligné la participation renforcée de LABOCEA aux côtés de l’Etat à des missions majeures dans le domaine de la santé et de l’environnement. Pour Pierre Maille et Claudy Lebreton, ce laboratoire public est porteur d’une forte ambition de mission de service public et d’intérêt général que nos deux départements souhaitent promouvoir auprès des populations, des acteurs économiques, des collectivités publiques, des représentants de l’Etat et de l’Europe.