Accueil / Actualités / Le Finistère, véritable laboratoire d’innovation

Le Finistère, véritable laboratoire d’innovation

ImascapNotre département est une véritable pépinière pour la recherche, les biosciences et les biotechnologies. Afin de mieux mettre en lumière cette dynamique, plusieurs conseillers généraux ont accompagné des journalistes nationaux et internationaux lors de rencontres avec des acteurs finistériens de ces secteurs.

Le Finistère occupe une place importante dans les secteurs de la recherche, des biosciences et des biotechnologies. Notre département est une véritable pépinière en la matière avec un réseau universitaire et de recherche reconnu grâce à la faculté de Médecine et des Sciences de la Santé de Brest, l’UFR Sciences et Techniques de l’UBO (avec en particulier son Centre de Simulation en Santé) et Télécom Bretagne (avec SePEMeD, premier laboratoire commun de Bretagne à être sélectionné et labellisé par l’Agence nationale de la recherche) ainsi que des institutions scientifiques de renommée internationale tels que la station marine du Museum national d’histoire naturelle et du Collège de France à Concarneau, la station biologique de Roscoff, le centre de recherche et d’enseignement en biologie et écologie marines, ou encore l’Ifremer à Brest.

HemarinaLe Finistère compte également de nombreuses entreprises de haute valeur scientifique liées à la santé tels que IMASCAP à Brest (qui a mis au point un système automatisé pour la chirurgie de l’épaule), MEDECOM à Plougastel-Daoulas (qui conçoit des solutions logicielles pour l’imagerie médicale) ou encore OSTESYS à Brest (qui a développé une solution de chirurgie assistée pour l’opération du genou). Plusieurs entreprises finistériennes ont également su développer des applications grâce aux richesses marines de notre territoire comme ManRos Therapeutics à Roscoff (qui travaille à l’élaboration de médicaments contre la polykystose rénale, la muscoviscidose, la trisomie 21 et la maladie d’Alzheimer, notamment à partir d’une éponge marine) ou encore HEMARINA à Morlaix (qui élabore des solutions thérapeutiques à partir de l’hémoglobine des arénicoles, c-a-d des vers marins).

Ces nombreux acteurs finistériens permettent de faire évoluer les pratiques de santé avec des avancées scientifiques et technologiques parmi les plus sophistiquées.

Afin de mieux mettre en lumière cette dynamique, le Conseil général du Finistère a organisé les 4 et 5 juin 2014 une série de rencontres avec les acteurs de ces secteurs à destination des journalistes nationaux et internationaux. Plusieurs conseillers généraux ont participé à ces échanges, en particulier Michaël QUERNEZ, vice-président du Conseil général chargé de l’insertion et de l’économie, Marie GUEYE, Rébecca FAGOT-OUKKACHE, Jacques EDERN et Maryvonne BLONDIN.

Avec ses 1200 km de côtes, réservoir inouï de richesses marines, avec aussi une agriculture et un secteur agro-alimentaire où la part de R&D n’a cessé de se développer, le Finistère est ainsi un véritable laboratoire d’innovations que les conseillers généraux de la majorité soutiennent pour accompagner leurs développements.

>> Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger le dossier de presse en cliquant ici.