Accueil / Actualités / Mieux connaître les réalités de l’adoption en Finistère

Mieux connaître les réalités de l’adoption en Finistère

journee adoption - image 2Le Conseil général, depuis les lois de décentralisation, est chargé d’instruire les demandes d’adoption, de délivrer les agréments, de conseiller les parents adoptifs tout au long de leur démarche et de faciliter l’adoption de l’enfant et l’accompagnement des familles. Il a également en charge le recueil des enfants nés dans le secret en vue d’une adoption.

Avec 450 demandes d’adoption et 159 agréments accordés en 2012, notre département se caractérise en effet par un nombre important de candidats à l’adoption au regard de sa population et de la moyenne nationale.

 

Pierre MAILLE, président du Conseil général du Finistère est ainsi allé à la rencontre des professionnels et des familles concernés avec Marc LABBEY, vice-président chargée de l’enfance, de la famille et de la jeunesse, à l’occasion de la journée thématique organisée le 29 mai sur le territoire.

Ils ont échangé avec l’équipe de l’unité adoption du Conseil général, regroupée à la cité administrative Ty Nay à Quimper. Une table-ronde était ensuite organisée avec quatre familles ayant adopté des pupilles, celles-ci ont expliqué leurs parcours et témoigné de leur expérience de parents adoptants.

L’après-midi, Pierre Maille et Marc Labbey se sont rendus dans les Centres départementaux d’action sociale (CDAS) de Saint-Renan puis de Saint-Marc à Brest. Ils ont de nouveau discuté avec des professionnels, en particulier l’équipe du Territoire d’action sociale de Lesneven, ainsi qu’avec des familles qui ont adopté des enfants nés à l’étranger.

journee adoption - image 4Cette journée thématique était en effet organisée à l’occasion des 20 ans de la signature de la convention de la Haye sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale. Ce texte signé le 29 mai 1993, et aujourd’hui ratifié par 90 pays, établit des procédures claires et offre ainsi une plus grande sécurité et transparence aux différentes parties de l’adoption.

A l’issue de cette journée, une conférence-débat était proposé par le Conseil général du Finistère à la faculté Victor Segalen de Brest en présence du Docteur Pierre Lévy-Soussan, psychiatre – pédopsychiatre, spécialiste de l’adoption et Médecin Directeur Consultations Filiations à Paris. Celui-ci a présenté la nouvelle réalité de l’adoption internationale et délivré des clés de compréhension pour réussir un projet d’adoption.

Par cette série de rencontres et d’échanges, Pierre Maille et Marc Labbey ont souhaité mettre en valeur le travail précieux effectué par les agents du Conseil général, les professionnels et responsables associatifs et mieux appréhender les différentes étapes de l’adoption en rencontrant des familles et en échangeant sur les expériences de chacun. D’autres conseillers généraux du groupe ont également participé à ces temps d’échanges tels que Joël HUON, Henriette LE BRIGAND, Pascale MAHE et Nicole ZIEGLER.

La majorité départementale souhaite ainsi continuer à adapter ses politiques toujours au plus près des besoins et des réalités vécues sur notre territoire.

 

 

 

Vous pouvez consulter ci-dessous le dossier de presse :