Accueil / Actualités / Notre engagement en faveur des emplois d’avenir

Notre engagement en faveur des emplois d’avenir

emplois avenirAlors que près de 1 jeune sur 4 est inscrit au Pôle emploi et que plus de 120 000 jeunes sortent du système scolaire sans diplôme chaque année, le président de la République a fait de la jeunesse et de l’emploi des priorités nationales.

Les élu-es du groupe « Finistère à gauche, Finistère pour tous » sont mobilisés aux côtés du Gouvernement pour lutter contre la précarité professionnelle des jeunes et favoriser leur insertion.

C’est ainsi que le Conseil général du Finistère est pleinement engagé dans la mise en œuvre des emplois d’avenir destinés aux jeunes de 16 à 25 ans, peu ou pas qualifiés.

1ers emplois avenir - image 170 emplois d’avenir vont être créés au sein des services du Conseil général d’ici la fin de l’année. Ces 70 jeunes « trouveront des opportunités de formation et d’initiation qui leur permettront d’acquérir des références professionnelles et ainsi de s’ouvrir au monde du travail » a expliqué Pierre MAILLE lors de la signature de ces premiers contrats, le 3 juin 2013 à la Maison du département. Le président du Conseil général a salué les premières jeunes recrues, avec la vice-présidente Armelle HURUGUEN, qui a piloté la réflexion en interne sur les emplois d’avenir, ainsi que de nombreux élu-es. Il a mis en avant le rôle des tuteurs au sein de la collectivité ainsi que des référents à la Mission locale qui assureront un suivi personnalisé et renforcé pour chaque jeune.

De plus, la majorité départementale entend favoriser l’embauche d’emplois d’avenir sur l’ensemble du territoire. Le Conseil général du Finistère accompagne ainsi le recrutement de jeunes Finistériens dans le secteur médico-social (Ehpad, social, handicap) ainsi que dans les associations (via le fond départemental « Avenir jeunes 29 »).

« J’entends parfois des jeunes parler de « génération sacrifiée », ce n’est pas admissible de leur laisser penser cela. Tous ceux qui en ont la capacité doivent se mobiliser pour leur ouvrir des perspectives » a souligné Pierre Maille en souhaitant que de très nombreuses communes du département s’engagent également dans ce dispositif des emplois d’avenir. « Il en va de la solidarité nationale pour aider les jeunes à accéder au monde du travail ».

 

Vous pouvez également consulter ci-dessous le dossier de presse :

 

Scroll To Top