Accueil / Actualités / Nouveau fichier des allocataires de prestations sociales : un effet d’annonce gouvernemental démagogique stigmatisant les plus fragiles

Nouveau fichier des allocataires de prestations sociales : un effet d’annonce gouvernemental démagogique stigmatisant les plus fragiles

Le 7 août dernier, Xavier Bertrand, Ministre du travail et de la santé annonçait la création d’un nouveau fichier des allocataires de prestations sociales afin de lutter contre la fraude.

Si l’objectif annoncé est bien celui de lutter contre la fraude, il est pour le moins surprenant de constater que seules les personnes disposant d’allocations familiales, logement ou du RSA soient visées.

En effet, selon le rapport du député des Bouches du Rhône Dominique Tian du 29 juin dernier sur la fraude sociale, c’est la fraude aux prélèvements sociaux, par des cotisations non versées en raison du travail au noir, qui serait la plus lourde avec un coût entre 8 et 15,8 milliards d’euros, contre 2 à 3 milliards pour la fraude aux prestations sociales.

Alors que rien n’est entrepris par le gouvernement pour lutter contre la fraude aux cotisations patronales ou fiscales, dont les montants sont bien plus conséquents, il choisit encore une fois de stigmatiser les personnes percevant des allocations de solidarité nationale.

Aussi, le groupe « Finistère à gauche, Finistère pour tous » regrette ces effets d’annonce et rappelle que les personnes qui les reçoivent connaissent des situations difficiles qu’elles subissent, et non qu’elles ont choisies, que les allocations universelles ont pour but de réduire la misère et les inégalités en France.

Or, traquer les personnes en difficulté sociale entraîne une marginalisation aggravée de leur situation alors que l’on devrait les aider à les réintégrer dans la société.

C’est pourquoi nous travaillons au quotidien, notamment dans le domaine de l’insertion sociale et professionnelle pour lequel nous consacrons 88 millions d’euros. Ainsi, nous agissons pour permettre à chacun de trouver toute sa place dans notre société, et construire un Finistère dynamique et solidaire.

Scroll To Top