Accueil / Actualités / Projet emblématique : Accès aux politiques publiques – Intervention d’Isabelle Assih – Séance plénière des 1er et 2 février

Projet emblématique : Accès aux politiques publiques – Intervention d’Isabelle Assih – Séance plénière des 1er et 2 février

Isabelle Assih est revenue sur le projet emblématique : Accès aux politiques publiques à l’occasion de la séance plénière du 1er et 2 février.

Retrouvez son intervention ci-après :

Madame la présidente, Cher.e.s collègue.s.

Après avoir approuvé en séance plénière de janvier 2017,  les grandes orientations du projet emblématique « accès aux politiques publiques », l’année écoulée aura permis d’amorcer la mise en œuvre opérationnelle de premières actions permettant à la fois :
– D’engager la collectivité dans une plus grande proximité avec les Finistériens et les Finistériennes,
– mais aussi, de favoriser une meilleure interconnaissance des partenaires.
Dans ce cadre, la finalisation des volets de cohésion sociale des contrats de territoire constitue un enjeu de meilleure complémentarité et de réactivité des acteurs impliqués autour du mieux vivre ensemble sur nos territoires.
En parallèle, le travail autour de la définition des priorités de ce projet emblématique s’est poursuivi.
Aussi, parmi les actions engagées pour l’année 2018, et présentés en détail dans le document qui vous a été transmis, je souhaite mettre l’accent sur trois interventions majeures à venir :
Accéder aux politiques publiques, c’est :
– tout d’abord réunir les conditions permettant de faire valoir ses droits :
En 2018, nous sommes tous convaincus qu’une des conditions indispensables pour faire valoir ses droits est de connaître les clés nécessaires à l’utilisation des ressources électroniques. Dans le cadre de la lutte contre l’illectronisme, il est prévu, notamment :
• d’effectuer un état des lieux de l’offre existante en matière d’accès au numérique sur le Finistère (avec, mais aussi, sans médiation).
• D’étudier la mise en service de points d’accès libre-service dans les cdas. Pouvoir accéder à ses droits, c’est également trouver des acteurs de la cohésion sociale travaillant en partenariat et en complémentarité :

Pour 2018, la mise en service de l’outil « info-sociale Finistère » constituera le socle de  renforcement de ce travail partenarial.  « Infosociale » est outil d’information, véritable « boîte ressource » d’informations relatives aux droits et aux  démarches. Il est conçu sous trois formes d’accès : un accès tout public, un accès pour les professionnels de la collectivité, et, un accès aux partenaires.
Pour le découvrir très brièvement, je vous invite à « surfer » sur infosociale.finistere.fr. On le découvre sur infosociale.finistere, mais aussi sur le site du département, quoique, sa visibilité sera à améliorer. Afin d’avoir une information localisée, l’utilisateur sélectionne d’abord son territoire. Ensuite, il effectue une recherche par thématique : exemples des déplacements, du logement, de l’accès aux soins etc…
 En 2018, « Infosociale » fera l’objet de présentations auprès des partenaires dans le cadre d’une stratégie plus globale d’information et de communication, en direction des partenaires et des finistériens (notamment dans le cadre des volets de cohésions sociale du contrat de territoire). Enfin, accéder aux politiques publiques c’est avoir l’assurance de trouver un service de qualité, simple et rapide : L’amélioration de la qualité de l’accueil du public va constituer un axe prioritaire de ce projet.
Une synthèse très précise de l’état des lieux de l’accueil du public a été effectuée sur l’ensemble des cdas et antennes du pays de Cornouaille en 2017. Elle servira de socle commun de préconisations pour tous les accueils départementaux afin de viser une meilleure homogénéité des conditions d’accueil quel que soit le lieu de vie de la personne sur notre département.
Parmi les propositions centrales, on y relève :
– L’amélioration de l’accessibilité des lieux, la valorisation de la fonction de l’agent d’accueil, le renforcement de la sécurité des agents, et enfin, le réaménagement des espaces d’accueil afin de renforcer la confidentialité des échanges et le confort des adultes et enfants accueillis (voir photos).
 – L’optimisation de l’accueil téléphonique sera étudiée de manière prioritaire en 2018. De plus, un groupe de travail va être mis en place afin de déterminer l’ensemble les préconisations qui seront retenues.
Vous trouverez, par ailleurs, dans le rapport 57 (Patrimoine- logistique), l’intention d’une programmation pluriannuelle de travaux au sein des accueils des c.d.a.s.
L’ensemble de ce projet vise une meilleure équité d’accès aux politiques publiques des finistériens et des finistériennes. En améliorant, notamment, l’organisation et le fonctionnement des conditions d’accueil et d’attente au sein de notre collectivité, on gagnera en diminution des tensions et en garantie de la continuité du service.
Je tiens à remercier particulièrement les chefs de ce projet pour leur grande implication, mais également, les contributeurs de la collectivité, ainsi que l’ensembles des collègues élus de notre assemblée pour leur intérêt porté à ces enjeux fort du projet départemental, lors de nos diverses rencontres.
Je vous remercie de votre attention.