Accueil / Actualités / Projet européen MERIFIC : le Conseil général pionnier en matière d’énergies marines renouvelables

Projet européen MERIFIC : le Conseil général pionnier en matière d’énergies marines renouvelables

Merific lancement imageEn septembre 2011, une délégation d’élus du Conseil général, conduite par Michael QUERNEZ, vice-président du Conseil général du Finistère chargé de l’insertion et de l’économie, s’est rendue à Falmouth en Cornouailles Britannique pour lancer le programme européen MERIFIC sur les énergies marines renouvelables dans les territoires périphériques et insulaires.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du partenariat entre le Conseil général du Finistère et le Cornwall Council en matière de coopération transfrontalière. Dans ce projet européen engagé jusqu’en 2014, le Conseil général du Finistère a mené un travail important dans la préparation du dossier, déposé auprès de l’Union européenne et validé en mars 2011. Par ailleurs, il pilote de l’axe de travail n°6 relatif à la concertation et à la participation du public dans l’appropriation des énergies renouvelables.

Le coût total du projet MERIFIC s’élève à 4,6 millions d’euros dont 2 millions sont financés par l’Europe. La participation financière du Conseil général est de 380 000 euros.

Dans le cadre du programme européen INTERREG IV A France – (Manche) Angleterre, les deux collectivités ont décidé de rassembler un certain nombre de partenaires tels que le Parc Marin d’Iroise, l’Ifremer, Bretagne Innovation, Brest Métropole Océane, la Technopole Brest Iroise et le Pôle Mer, pour encourager l’adoption d’énergies marines renouvelables dans les deux régions. Cette coopération vise donc à partager nos connaissances techniques et scientifiques sur les ressources existantes, partager les enjeux de ces nouvelles technologies avec les populations respectives et favoriser le développement d’une nouvelle filière industrielle autour des énergies martines renouvelables. 20 000 emplois pourraient à terme être créés en Bretagne.

Nos territoires respectifs disposent d’atouts indéniables en matière d’espaces marins et de courants de marées puissants. Les énergies marines renouvelables constituent une opportunité de développement et de diversification économique pour nos deux territoires. L’objectif du projet MERIFIC est d’inscrire le développement des énergies marines renouvelables dans une approche intégrée et partagée qui respecte à la fois les territoires, les ressources et les habitants.

Michael Quernez s’est félicité du partenariat exemplaire et fédérateur autour de cet ambitieux projet européen qui doit servir de laboratoire européen pour les autres territoires maritimes de l’Union européenne.