Accueil / Actualités / Rencontre avec Guillaume Garot au Conseil général du Finistère

Rencontre avec Guillaume Garot au Conseil général du Finistère

Rencontre Garot 4Le 30 septembre dernier, le ministre délégué à l’agroalimentaire était dans le Finistère pour présenter les grandes orientations du « Plan agricole et agroalimentaire Bretagne »: investir, innover, exporter et former. Les conseillers généraux de la majorité partagent cette ambition du Gouvernement de faire de la Bretagne la première région agricole et agroalimentaire d’Europe et se réjouissent des orientations annoncées et du calendrier proposé. Ils prendront une part active dans la finalisation de ce Plan d’ici la fin de l’année.

« La Bretagne est forte depuis de nombreuses années de son activité agricole et agroalimentaire. Mais aujourd’hui, dans un certain nombre de ses secteurs d’activités, elle est bousculée par des évolutions à la fois des modes de production, de l’environnement économique et des effets de la mondialisation » a souligné Pierre MAILLE, président du Conseil général du Finistère, en ouverture de cette rencontre du 30 septembre 2013, après avoir remercié le Ministre Guillaume GAROT ainsi que le Président du Conseil régional de Bretagne, Pierrick MASSIOT, et le préfet de Région d’avoir choisi notre département pour lancer le  « Plan agricole et agroalimentaire Bretagne ».

Rencontre Garot 5Pierre Maille a rappelé en effet que le Finistère est particulièrement concerné par ces enjeux : « pays de Morlaix, pays de Landivisiau, Châteaulin, Centre Ouest Bretagne, Cornouaille… nous pourrions citer tous les territoires où nous connaissons des entreprises menacées, des emplois dans la balance et tout un tissu économique de nos communes qui s’interrogent sur leur avenir. Et pourtant, à côté de ceux-là, nous savons aussi qu’il y a toujours de belles réussites industrielles, de beaux projets qui se développent ici, qui exportent, qui continuent à mobiliser nos entreprises, nos salariés et nos territoires. ».

Le président du Conseil général du Finistère a rappelé les initiatives déjà prises et les opportunités à saisir collectivement. « Si aujourd’hui, Monsieur le Ministre, vous êtes ici pour ce Plan agricole et agroalimentaire, c’est justement pour donner avec nous tous un signal fort de notre mobilisation. L’agriculture et l’agroalimentaire sont les piliers économiques de la Bretagne et nous voulons qu’ils le restent. »

Rencontre Garot 1Devant les conseillers généraux du Finistère, les parlementaires et les nombreux professionnels du secteur réunis à cette occasion à Quimper à la Maison du département, le Ministre Guillaume Garot a ensuite présenté les principales orientations de ce Plan qui permettra à la fois de répondre à l’urgence et de préparer l’avenir de ce secteur dans notre région. Il s’agira à la fois d’investir pour moderniser les outils de production, d’innover pour monter en gamme et ainsi dégager davantage de valeur ajoutée, d’exporter plus et de former davantage les salariés. Ce « plan des bretons », comme l’a souligné le Ministre, sera formalisé dans les prochaines semaines en concertation avec les élus locaux et les acteurs du secteur.

Guillaume Garot a également annoncé la mise en place d’un coordinateur pour suivre au quotidien ce Plan et accompagner les porteurs de projets en Bretagne.

Plusieurs outils financiers pourront pour ce faire être déployés en faveur des filières agricoles et agroalimentaires tels que le programme d’investissement d’avenir (PIA), les fonds européens et du CPER, les aides du Conseil régional et du Conseil général… avec l’appui notamment de la Banque Publique d’Investissement qui va déjà participer au plan de modernisation du groupe Doux comme l’a annoncé Guillaume Garot.

Un peu plus tôt dans la matinée, le Ministre a également échangé avec les dirigeants de Marine Harvest puis avec l’intersyndicale des sites agroalimentaires du Finistère, en présence des élus locaux dont Michaël QUERNEZ, vice-président du Conseil général chargé de l’insertion et de l’économie. Une audience avec les salariés de Boutet-Nicolas s’est également tenue en présence de Michel LOUSSOUARN, conseiller général de Rosporden.

Les élu-es du groupe de la majorité au Conseil général du Finistère seront ces prochaines semaines totalement mobilisés et prendront une part active à la finalisation de ce « Plan agricole et agroalimentaire Bretagne ». Ils continueront à agir pour accompagner les acteurs de ce secteur essentiel au développement économique du Finistère et de la Bretagne.

 

>> Téléchargez le discours d’ouverture de Pierre MAILLE en cliquant ici.