Accueil / Actualités / Retour de commission permanente du 4 décembre 2017

Retour de commission permanente du 4 décembre 2017

Lors de la Commission permanente du 04 décembre 2017, 54 rapports ont été soumis au vote des Conseiller.e.s départementaux. Cela représente plus de 3,3 millions d’euros de crédits, engagés dans différents domaines tels que les solidarités, le développement des territoires en infrastructures d’accueil des jeunes comme des personnes âgées, la préservation et la rénovation du patrimoine culturel ou encore l’environnement. Présentation de trois d’entre eux :

  • Achat de droits de diffusion non-commerciaux du film documentaire « Phares… ces bougies sur l’océan »

La  Mission  de  préfiguration  du  Centre  national  des  Phares  propose,  pour  asseoir  son  rayonnement national, de participer à la réalisation d’un documentaire sur la patrimonialisation des phares  en  France  en  achetant  des  droits  de  diffusion  non-commerciaux  du  film  documentaire  « Phares… ces bougies sur l’océan ».
Ce  film  s’interroge  sur  ce  qu’il  adviendra  des  phares  maintenant  qu’ils  fonctionnent  sans  gardien.  Ce  propos est au cœur des préoccupations des acteurs de ce domaine : demain, les phares serviront ils toujours  à  guider  les  navires  ou  s’éteindront-ils  à  jamais,  vestiges  prestigieux  d’une  époque  révolue ? Que restera-t-il dans notre imaginaire de l’épopée des phares et de leurs gardiens ?

Construit  autour  de  la  musique  du  Ouessantin,  Yann  Tiersen,  ce  film  nous  fait  découvrir   comment une société préserve aujourd’hui sa mémoire, à partir de quels principes et grâce à quelles  actions.   Ce   documentaire   contribue   à   ce   moment   particulier   que   vivent   les   phares,   «   la    patrimonialisation ».

L’achat  de  droits  de  diffusion  non  commerciaux  du  film  documentaire  «  Phares…  ces  bougies  sur  l’océan  »  va permettre d’une part de mettre la question de la patrimonialisation des phares au cœur des débats sur les enjeux culturels de notre territoire. D’autre part, ce vote participe au  rayonnement  national  du  Centre  national  des  phares,  projet piloté par le Conseil départemental.
Enfin, ce vote contribue indéniablement à œuvrer dans le sens de la conservation de notre patrimoine commun et constituera sans aucun doute un temps fort de la saison culturelle 2018.

  • Choix du délégataire et approbation du contrat de délégation de l’exploitation de service public des ports de pêche de Cornouaille

Suite au vote en faveur de la création du syndicat mixte des ports de pêche de Cornouaille le 11 octobre 2017 (voir article ici), une procédure de mise en concurrence a été mise en place afin de sélectionner le prestataire chargé de la gestion du syndicat mixte.

Pour rappel, le syndicat mixte « pêche et plaisance de Cornouaille » se substituera au 1er janvier 2018 à ses membres. Il disposera d’un rôle stratégique fort au service du développement des ports de pêche Cornouaillais. Pour ce faire, en tant qu’autorité portuaire il aura pour compétence d’aménager, d’entretenir et de gérer les ports en déclinaison des orientations fixées par le GIP « pêche en Bretagne » pour la pêche, et par le Livre bleu du Nautisme du Conseil départemental du Finistère pour la plaisance. Il aura également pour mission d’intégrer les activités portuaires dans le développement économique régional et le tissu économique local.

Suite à la procédure de mise en concurrence et à l’étude du dossier de candidature, la Chambre de Commerce et d’industrie Métropolitaine Bretagne Ouest (CCIMBO) a été retenue afin d’assurer cette mission à partir du 1er janvier 2018 et ce pour une durée de 8 ans.

Moderniser et rendre accessibles les collèges publics (programme pluriannuel de travaux)

Le  projet  départemental  2016-2021  adopté  par  l’Assemblée  départementale  de  janvier  dernier,  prévoit  dans  le  cadre  du  grand  engagement  n°  4  «  Un Finistère  connecté  ouvert  »,  un  enjeu  spécifique 4.3 : offrons aux collégien.nes les conditions de leur meilleur développement.

Cet  enjeu  est  décliné  notamment  dans  le  programme  pluriannuel  de  travaux  (PPT)  et  le  schéma d’accessibilité. Le  montant  de  l’autorisation  de  programme  en  maîtrise  d’ouvrage  du  schéma  2012-2017  concernée par ce rapport s’élève à 93 877 944,85 €.

Le rapport a pour objet :
–    La validation du programme de rénovation de la SEGPA du collège Jacques Prévert de  Saint-Pol-de-Léon ;
–    Le vote d’une subvention au collège Antoine de Saint-Exupéry à Lesneven dans le cadre  de  l’opération  d’extension  et  de  restructuration  d’un  bâtiment,  pour  l’acquisition  d’une  partie du mobilier ;
–    L’affectation  d’une  partie  de  l’autorisation  de  programme  du  PPT  à  l’avancement  des  opérations.

Ces trois projets ont été votés à l’unanimité de l’assemblée du Conseil départemental. Ils permettent de rappeler l’attachement et la détermination de la majorité « Finistère et solidaires » à conserver un service public de qualité, au service des Finistériennes et des Finistériens .