Accueil / Actualités / Séance plénière de juin 2011

Séance plénière de juin 2011

hemicycle CG29 vignetteLe 23 juin 2011 s’est tenue la Séance plénière du Conseil général consacrée en particulier à la décision modificative n°1 du budget.

 

 

 

MAILLE PierreLors de l’ouverture de cette séance, Pierre MAILLE, président du Conseil général, est revenu sur la crise économique et financière qui touche particulièrement certains pays européens : « Il faut redire que la solidarité doit rester un des principes politiques de l’Europe. Cette solidarité doit susciter des propositions ambitieuses pour le budget de l’Union Européenne afin de stimuler l’économie et de renforcer les politiques sectorielles comme la PAC ou la PCP ainsi que la politique de cohésion qui aide les collectivités locales et régionales à contribuer pleinement aux objectifs de la stratégie Europe 2020. Face aux difficultés, des réponses solidaires et coordonnées sont préférables aux forces centrifuges ; une prise en compte lucide d’un monde globalisé, préférable au repli sur soi ou à la tentation du protectionnisme ».

 

QUERNEZ MichaâlL’Europe était justement à l’ordre du jour de l’Assemblée départementale. En effet, dans le cadre des débats européens sur la réforme de la Politique agricole commune pour 2014-2020, la majorité départementale a souhaité porter une réflexion collective au niveau du Finistère. Un vaste travail de consultation et de concertation a ainsi été organisé avec l’ensemble des structures syndicales et professionnelles du Finistère.  Suite à ces échanges et aux constats partagés qui ont été dégagés, Michaël QUERNEZ, vice-président en charge de l’insertion et de l’économie, a présenté à l’Assemblée départementale la contribution du Conseil général sur la réforme de la PAC. « Compte tenu de l’importance de l’agriculture finistérienne dans l’économie départementale avec près de 40 000 emplois en prenant en compte l’agroalimentaire, nous avons la responsabilité et surtout le devoir de nous rassembler autour d’un projet ambitieux moderne et novateur qui préserve les intérêts de l’agriculture finistérienne, bretonne et européenne » a-t-il souligné après avoir détaillé les propositions.

 

MELLOUET RogerCette séance plénière était également consacrée à la décision modificative n°1 du budget 2011. Celle-ci s’élève à 18,13M€, soit un montant plus élevé que celui des années passées. « C’est le fruit d’un contexte particulier, marqué par une réforme des finances locales qui a accrue fortement l’incertitude dans la préparation et l’anticipation budgétaire des collectivités » a expliqué Roger MELLOUËT, vice-président en charge des finances, de l’évaluation et du service public départemental. Au terme de cette décision modificative, l’enveloppe totale d’investissement s’élève donc à près de 159M€, contre 143M€ lors du vote du budget en janvier dernier. Roger Mellouët a souligné que « cette augmentation permet essentiellement de répondre aux besoins de nos partenaires – au premier rang desquels les communes et communautés du Finistère – puisqu’environ 90% des nouveaux crédits d’investissement qu’il nous est proposé d’adopter seront versés en subvention à des tiers ».

 

Lors de cette séance, plusieurs rapports ont été votés concernant notamment :

  • le soutien du Conseil général au développement du port de Brest
  • le logement et l’évolution des plans d’actions 2011
  • l’avancement du projet Penn-ar-Bed numérique
  • la ligne à grande vitesse Bretagne – Pays de la Loire
  • l’évolution du dispositif de soutien aux manifestations sportives
  • le soutien à l’investissement pour les écoles et les locaux périscolaires
  • l’évolution de la tarification pour la restauration dans les collèges

 

Télécharger les discours de :

 

Vous pouvez également consulter ci-dessous le dossier de presse :