Accueil / Actualités / Séance plénière d’octobre 2015 : schéma Bien vieillir en Finistère

Séance plénière d’octobre 2015 : schéma Bien vieillir en Finistère

Solenge Creignou

Solenge Creignou

Solange Creignou, vice-présidente du Conseil départemental en charge des personnes âgées et des personnes handicapées, a présenté en Séance plénière le 4ème schéma « Bien vieillir en Finistère » 2015-2020 ainsi que l’évolution de la politique de soutien aux établissements.

 

« Madame la Présidente, chers collègues

La solidarité et plus particulièrement celle envers les personnes âgées et les personnes en situation de handicap, est au cœur des politiques menées par le Conseil départemental.

Dans cet esprit, le Conseil départemental du Finistère a toujours voulu animer cette solidarité envers les plus fragiles par des politiques ambitieuses et innovantes.

C’est ainsi que lors des années passées, le Finistère a pu appuyer ces politiques sur des schémas de mise en œuvre qui déclinaient les différents dispositifs votés par l’assemblée.

Aujourd’hui encore, le schéma « Vivre ensemble » voté en 2013 pour cinq ans, donne du sens et des moyens à notre politique en faveur des personnes handicapées .Toujours innovant en matière de dispositifs, il permet à chaque citoyen de trouver sa place dans la société. La plateforme d’autonomisation des jeunes, portée par les genêts d’or et que nous venons de lancer la semaine dernière illustre bien cette volonté d’inclusion qui guide ce schéma.

Dans le cadre des politiques en faveur des personnes âgées, cette même volonté d’inclusion, a guidé les travaux d’élaboration du schéma « Bien vieillir en Finistère ». Cet axe de la politique départementale représente près de 10% du budget du département et c’est environ 113 millions par an qui sont consacrés à cette politique de solidarité envers nos ainés.

Les rapports que je présente aujourd’hui ont trait à ces politiques essentielles du Conseil départemental.

Le premier touche à la fois aux politiques en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées puisqu’ il traite des dispositifs de soutien aux investissements des établissements d’accueil quel que soit le public accueilli. Le deuxième quant à lui concerne les personnes âgées puisqu’il s’agit du schéma « Bien Vieillir en Finistère ».

Dans ce premier rapport, il s’agit d’apporter un soutien aux établissement dans le cadre de construction neuve, de reconstruction, d’extension ou de réhabilitation, en actionnant à la fois le levier du tarif plafond, et en revoyant nos dispositifs d’accompagnement à l’investissement.

Le deuxième rapport quant à lui concerne le nouveau schéma Bien Vieillir pour 2015-2020

Les politiques en faveur des personnes âgées s’appuient sur trois grandes orientations adoptées par l’assemblée en séance plénière du 30 janvier 2015 :

  • Adapter la société à l’allongement de la vie et valoriser la contribution des personnes âgées à la vie sociale
  • Accompagner la perte d’autonomie à domicile et en établissement
  • Développer la coordination partenariale afin de faciliter les parcours de chacun à l’échelle des bassins de vie.

Ces trois orientations sont bien évidemment en adéquation avec le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement.

Afin d’illustrer mon propos, je vous propose de regarder ensemble l’exposé vidéo afférent à ces rapports. […]

Voilà Madame la Présidente, les deux rapports que je vous propose de soumettre au vote de l’assemblée :

– pour valider l’instauration de nouveaux tarifs plafonds pour les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes,

-pour adopter les nouveaux critères de subvention pour les établissements dédiés aux personnes âgées et aux personnes handicapées,

-pour vous autoriser à signer les actes nécessaires à la mise en œuvre de cette délibération.

Dans un deuxième temps, je sollicite le vote de l’assemblée pour adopter le schéma départemental  « Bien vieillir en Finistère » pour les années 2015/2020. »

Seul le prononcé fait foi.

Scroll To Top