Accueil / Actualités / Séance plénière spéciale Grand débat national – 4 mars – Intervention d’Elyane Pallier

Séance plénière spéciale Grand débat national – 4 mars – Intervention d’Elyane Pallier

bbb

Madame la présidente, cher.e.s collègues

Dans un débat sur la démocratie et la citoyenneté, l’engagement associatif doit être mis en valeur.

Le mouvement associatif est une école de la citoyenneté. Il offre aux habitants d’un territoire, à partir de 12 ans, l’opportunité de faire un apprentissage direct et simple de la démocratie. Il permet de débattre, de prendre des responsabilités, de s’engager pour une cause commune.

180 000 finistériens et finistériennes sont engagé.e.s bénévolement pour l’intérêt général dans tous les domaines de la société.

Que seraient nos territoires sans l’action des bénévoles pour la culture, le sport, le patrimoine ou l’environnement ?

Quelles seraient les conditions de vie des populations fragilisées sans le soutien des bénévoles pour l’aide alimentaire, l’inclusion des personnes en situation de handicap, notamment ?

L’énergie et la vitalité des associations sont essentielles à la cohésion de notre société.

L’engagement associatif participe à « être utiles à la société et aux autres » mais aussi à l’« épanouissement personnel ».

Face aux signes de fragilité des associations, vous avez souhaité, madame la présidente, que l’année 2017 soit dédiée à l’engagement associatif et au bénévolat. Vous avez ouvert un Grand Débat avec le monde associatif finistérien.

Le livre blanc des Etats généraux de l’engagement associatif est organisé autour de 12 objectifs partagés et 60 actions concrètes issues des échanges.

Je vous rappelle que le Conseil Départemental est engagé sur 3 objectifs :

  • Conforter un contexte départemental favorable à l’engagement associatif
  • Innover dans la relation entre les associations et le département
  • Simplifier les démarches des associations vers le département

Les directions mettent en œuvre progressivement ces objectifs.

Concernant la simplification, un dépôt des demandes de subventions en ligne sera opérationnel en 2019. Cet outil intègrera également le « Dites-le nous une fois ». Nous programmons également pour 2019 un nouvel A l’ASSO.

Merci de votre attention