Accueil / Actualités / Un nouveau mode de scrutin pour les élections départementales en 2015

Un nouveau mode de scrutin pour les élections départementales en 2015

vignette carte nouveaux cantons Finistere projetMI2013En mars 2015 se tiendront les élections départementales (ex-élections cantonales). L’assemblée départementale sera renouvelée intégralement et comptera autant d’hommes que de femmes. En effet, la réforme a apporté plusieurs avancées quant au mode de scrutin: les 54 conseillers départementaux seront élus en binômes paritaires dans les 27 nouveaux cantons du Finistère.

 

Un changement d’appellation

Le Conseil général sera désormais appelé « Conseil départemental » et les élu-es qui y siègent seront des « conseillers départementaux ».

27 nouveaux cantons

Au lieu des 54 cantons actuels, il y aura demain 27 grands cantons en Finistère. Ce nouveau découpage corrige la très forte distorsion démographique qui existe aujourd’hui : l’écart entre canton le plus peuplé et canton le moins peuplé sera alors de 1 à 1,5 (contre 1 à 36,9 aujourd’hui). Cela garantit mieux l’équilibre démographique et donc l’égalité démocratique.

De plus, cette nouvelle carte cantonale s’appuie essentiellement sur le schéma départemental de coopération intercommunale ainsi que sur la carte des bassins de vie, garantissant ainsi la cohérence territoriale.

Des binômes paritaires de candidats

Dans chacun de ces 27 grands cantons, sera élu un binôme paritaire, c’est-à-dire un conseiller départemental et une conseillère départementale qui se seront présentés ensemble, en binôme, devant les électeurs. Chacun aura un remplaçant du même sexe.

Par conséquent, il y aura forcément autant de femmes que d’hommes élus au Conseil départemental en mars 2015. La future assemblée départementale sera ainsi parfaitement paritaire.

Un scrutin binominal majoritaire à deux tours

Pour être élu dès le 1er tour, le binôme de candidats devra rassembler la majorité absolue des suffrages exprimés et au moins 25% des électeurs inscrits.

Au 2ème tour, l’élection aura lieu à la majorité relative, quel que soit le nombre des votants.

L’importance du taux de participation

Cela vaut pour être élu dès le 1er tour comme indiqué ci-dessus. Et cela peut valoir également pour accéder au 2ème tour où il faut au moins 12,5% du nombre des électeurs inscrits. Dans le cas où un seul binôme de candidats remplit ces conditions, le binôme ayant obtenu après celui-ci le plus grand nombre de suffrages au 1er tour peut se maintenir au 2ème. Et dans le cas où aucun binôme de candidats ne remplit ces conditions, les deux binômes ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages au 1er tour peuvent se maintenir au second.

LES 27 NOUVEAUX CANTONS DU FINISTERE POUR 2015

Le canton n°1 (BREST 1) regroupe les cantons actuels de Brest Bellevue et de Brest Lambézellec.
Il comprend donc la partie de la commune de Brest située à l’intérieur d’un périmètre défini par l’axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Guilers, cours de la rivière Penfeld à l’aval du pont de l’Harteloire, rue Tourville, pont de l’Harteloire, rue Portzmoguer, rue du Moulin-à-Poudre, place Albert-Ier, rue Auguste-Kerven, rue Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, rue du Commandant-Somme-Py, boulevard Léon-Blum, rue Jules-Lesven, rue Marcelin-Duval, rue de Kermaria, rue du Calvaire, place des FFI, rue Maryan-Descharts, rue de Bohars, rue de Kervao, route départementale 3, jusqu’à la limite territoriale de la commune de Bohars.

Le canton n°2 (BREST 2) regroupe les cantons actuels de Brest centre et de Brest Recouvrance.
Il comprend donc la partie de la commune de Brest située à l’intérieur d’un périmètre défini par l’axe des voies et limites suivantes : rive de la rade dans l’axe de la rue Pierre-Semard, rue Pierre-Semard, rue Louis-Le-Guen, boulevard Gambetta, rue Richelieu, rue Saint-Marc, rue Kerfautras, rue Bruat, rue Arago, rue Paul-Masson, rue Mathieu-Donnard, rue Paul-Doumer, place Albert-1er, rue du Moulin-à-Poudre, rue Portzmoguer, pont de l’Harteloire, rue Tourville, cours de la rivière Penfeld à l’amont du pont de l’Harteloire, pont de Kervallon, route de Kervallon, rue de Guilers, rue du 19-Mars-1962, rue de Roscanvel, place de Roscanvel, rue Cosmao-Prétôt, rue Cosmao-Dumanoir, rue Mesny, rue Anatole-France, rue de Kerbonne, rue d’Alsace-Lorraine, rue du Docteur-Gestin, rue de l’Amiral-Nicol et son prolongement en ligne droite jusqu’au littoral, rivage de la rade.

Le canton n°3 (BREST 3) regroupe les cantons actuels de Brest Saint-Pierre et de Brest-Plouzané.
Il comprend donc :
– la commune de Plouzané ;
– la partie de la commune de Brest située à l’ouest d’une ligne définie par l’axe des voies et limites suivantes : à partir de la limite territoriale de la commune de Guilers, route départementale 105, boulevard Tanguy-Prigent, avenue de Tallinn, rue de Guilers, rue du 19-Mars-1962, rue de Roscanvel, place de Roscanvel, rue Cosmao-Prétôt, rue Cosmao-Dumanoir, rue Mesny, rue Anatole-France, rue de Kerbonne, rue d’Alsace-Lorraine, rue du Docteur-Gestin, rue de l’Amiral-Nicol et son prolongement en ligne droite jusqu’au littoral.

Le canton n°4 (BREST 4) regroupe les cantons actuels de Brest Cavale-Blanche-Pohars-Guilers et de Brest L’Hermitage-Gouesnou.
Il comprend donc :
– les communes de Bohars, Gouesnou, Guilers ;
– la partie de la commune de Brest non incluse dans les cantons de Brest-1, Brest-2, Brest-3 et Brest-5.

Le canton n°5 (BREST 5) regroupe les cantons actuels de Brest Saint-Marc et de Brest Kérichen.
Il comprend donc la partie de la commune de Brest située au sud et à l’est d’une ligne définie par l’axe des voies et limites suivantes : à partir de la rive de la rade dans l’axe de la rue Pierre-Semard, rue Pierre-Semard, rue Louis-Le-Guen, boulevard Gambetta, rue Richelieu, rue Saint-Marc, rue Kerfautras, rue Bruat, rue Arago, rue Paul-Masson, rue Mathieu-Donnard, rue Paul-Doumer, place Albert-Ier, rue Auguste-Kerven, rue Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, rue du Commandant-Somme-Py, boulevard Léon-Blum, rue Jules-Lesven, rue Choiseul, rue du Général-Paulet, boulevard de l’Europe, rue de Gouesnou, rue de la Villeneuve jusqu’à la limite de la commune de Guipavas.

Le canton n°6 (BRIEC) comprend les communes suivantes : Briec, Châteauneuf-du-Faou, Le Cloître-Pleyben, Coray, Edern, Gouézec, Landrévarzec, Landudal, Langolen, Lannédern, Laz, Lennon, Leuhan, Lothey, Pleyben, Saint-Goazec, Saint-Thois, Trégourez.

Le canton n°7 (CARHAIX-PLOUGUER) comprend les communes suivantes : Berrien, Bolazec, Botmeur, Brasparts, Brennilis, Carhaix-Plouguer, Cléden-Poher, Collorec, La Feuillée, Huelgoat, Kergloff, Landeleau, Locmaria-Berrien, Lopérec, Loqueffret, Motreff, Plonévez-du-Faou, Plounévézel, Plouyé, Poullaouen, Saint-Hernin, Saint-Rivoal, Scrignac, Spézet.

Le canton n°8 (CONCARNEAU) comprend les communes suivantes : Concarneau, Elliant, Melgven, Rosporden, Saint-Yvi, Tourch.

Le canton n°9 (CROZON) comprend les communes suivantes : Argol, Camaret-sur-Mer, Cast, Châteaulin, Crozon, Dinéault, Landévennec, Lanvéoc, Ploéven, Plomodiern, Plonévez-Porzay, Port-Launay, Quéménéven, Roscanvel, Saint-Coulitz, Saint-Nic, Telgruc-sur-Mer, Trégarvan.

Le canton n°10 (DOUARNENEZ) comprend les communes suivantes : Audierne, Beuzec-Cap-Sizun, Cléden-Cap-Sizun, Confort-Meilars, Douarnenez, Esquibien, Goulien, Ile-de-Sein, Le Juch, Kerlaz, Mahalon, Plogoff, Plouhinec, Pont-Croix, Pouldergat, Poullan-sur-Mer, Primelin.

Le canton n°11 (FOUESNANT) comprend les communes suivantes : Bénodet, Clohars-Fouesnant, Ergué-Gabéric, La Forêt-Fouesnant, Fouesnant, Gouesnach, Pleuven, Saint-Évarzec.

Le canton n°12 (GUIPAVAS) comprend les communes suivantes : Guipavas, Plougastel-Daoulas, Le Relecq-Kerhuon.

Le canton n°13 (LANDERNEAU) comprend les communes suivantes : La Forest-Landerneau, Landerneau, Lanneuffret, Pencran, Plouédern, La Roche-Maurice, Saint-Divy, Saint-Thonan, Trémaouézan.

Le canton n°14 (LANDIVISIAU) comprend les communes suivantes : Bodilis, Commana, Guiclan, Guimiliau, Lampaul-Guimiliau, Landivisiau, Loc-Eguiner, Locmélar, Plougar, Plougourvest, Plounéventer, Plouvorn, Plouzévédé, Saint-Derrien, Saint-Sauveur, Saint-Servais, Saint-Vougay, Sizun, Trézilidé.

Le canton n°15 (LESNEVEN) comprend les communes suivantes : Brignogan-Plage, Le Drennec, Le Folgoët, Goulven, Guissény, Kerlouan, Kernilis, Kernouës, Lanarvily, Lesneven, Loc-Brévalaire, Ploudaniel, Plouguerneau, Plouider, Plounéour-Trez, Saint-Frégant, Saint-Méen, Trégarantec.

Le canton n°16 (MOËLAN-SUR-MER) comprend les communes suivantes : Bannalec, Moëlan-sur-Mer, Névez, Pont-Aven, Riec-sur-Belon, Scaër, Trégunc, Le Trévoux.

Le canton n°17 (MORLAIX) comprend les communes suivantes : Carantec, Henvic, Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec, Locquénolé, Morlaix, Pleyber-Christ, Plounéour-Ménez, Saint-Martin-des-Champs, Saint-Thégonnec, Sainte-Sève, Taulé.

Le canton n°18 (PLABENNEC) comprend les communes suivantes : Bourg-Blanc, Coat-Méal, Kersaint-Plabennec, Lampaul-Ploudalmézeau, Landéda, Landunvez, Lannilis, Plabennec, Ploudalmézeau, Plouguin, Plouvien, Saint-Pabu, Tréglonou.

Le canton n°19 (PLONEOUR-LANVERN) comprend les communes suivantes : Combrit, Gourlizon, Guiler-sur-Goyen, Ile-Tudy, Landudec, Peumérit, Plogastel-Saint-Germain, Plomeur, Plonéour-Lanvern, Plovan, Plozévet, Pouldreuzic, Saint-Jean-Trolimon, Tréguennec, Tréméoc, Tréogat.

Le canton n°20 (PLOUIGNEAU) comprend les communes suivantes : Botsorhel, Le Cloître-Saint-Thégonnec, Garlan, Guerlesquin, Guimaëc, Lanmeur, Lannéanou, Locquirec, Plouégat-Guérand, Plouégat-Moysan, Plouezoc’h, Plougasnou, Plougonven, Plouigneau, Plourin-lès-Morlaix, Le Ponthou, Saint-Jean-du-Doigt.

Le canton n°21 (PONT-DE-BUIS-LES-QUIMERCH) comprend les communes suivantes : Daoulas, Dirinon, Le Faou, Hanvec, Hôpital-Camfrout, Irvillac, Logonna-Daoulas, Loperhet, La Martyre, Ploudiry, Pont-de-Buis-lès-Quimerch, Rosnoën, Saint-Eloy, Saint-Ségal, Saint-Urbain, Tréflévénez, Le Tréhou.

Le canton n°22 (PONT L’ABBE) comprend les communes suivantes : Guilvinec, Loctudy, Penmarch, Plobannalec-Lesconil, Pont-l’Abbé, Treffiagat.

Le canton n°23 (QUIMPER 1) comprend :
– les communes de Guengat, Locronan, Plogonnec, Plomelin, Plonéis, Pluguffan ;
– la partie de la commune de Quimper située à l’ouest d’une ligne définie par l’axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Guengat, ligne de chemin de fer de Quimper à Brest, allée de Kernisy, rue Jules-Simon, rue de Salonique, rue du Couëdic, place de la Tour-d’Auvergne, place du 118e-Régiment-d’Infanterie, rue Laënnec, rue de l’Amiral-Ronarc’h, rue du Préfet-Collignon, quai de l’Odet, quai Neuf, chemin du Halage, boulevard de Poulguinan, boulevard Louis-Le-Guennec, route de Bénodet, boulevard Louis-Le-Guennec, route de Bénodet, jusqu’à la limite territoriale de la commune de Pleuven.

Le canton n°24 (QUIMPER 2) comprend la partie de la commune de Quimper non incluse dans le canton de Quimper-1.

Le canton n°25 (QUIMPERLE) comprend les communes suivantes : Arzano, Baye, Clohars-Carnoët, Guilligomarc’h, Locunolé, Mellac, Querrien, Quimperlé, Rédené, Saint-Thurien, Tréméven.

Le canton n°26 (SAINT-POL-DE-LEON) comprend les communes suivantes : Cléder, Île-de-Batz, Lanhouarneau, Mespaul, Plouénan, Plouescat, Plougoulm, Plounévez-Lochrist, Roscoff, Saint-Pol-de-Léon, Santec, Sibiril, Tréflaouénan, Tréflez.

Le canton n°27 (SAINT-RENAN) comprend les communes suivantes : Brélès, Le Conquet, Guipronvel, Ile-Molène, Lampaul-Plouarzel, Lanildut, Lanrivoaré, Locmaria-Plouzané, Milizac, Ouessant, Plouarzel, Plougonvelin, Ploumoguer, Plourin, Porspoder, Saint-Renan, Trébabu, Tréouergat.

>> Références :