Accueil / Actualités / Visite des ports de Cornouaille suite aux tempêtes

Visite des ports de Cornouaille suite aux tempêtes

visite ports cornouailleMichaël Quernez s’est rendu le 18 avril dans les ports départementaux de Cornouaille avec Raynald Tanter, les équipes techniques du Conseil général et les élus locaux afin de faire le point sur les travaux d’urgence en cours, de moyen et de long terme, suite aux tempêtes de cet hiver.

 

 

Les tempêtes successives Dirk, Petra, Ulla puis Christine ont causé cet hiver des dommages plus ou moins importants dans les ports du Département. Michaël QUERNEZ, vice-président du Conseil général, s’est rendu dans les ports départementaux de Cornouaille le 18 avril. Avec les équipes techniques du Conseil général et des élus locaux dont Raynald TANTER, conseiller général du canton du Guilvinec, il a fait un bilan des travaux à réaliser dans les ports et a arrêté les priorités.

Le port d’Audierne notamment a subi des dégâts importants et plusieurs accès ont été interdits au public avant les réparations nécessaires, en particulier le môle du Raoulic et le quai Pelletan. De même pour la jetée du Rosmeur dans le port de Douarnenez où les tempêtes ont fragilisé cet ouvrage ainsi que d’autres infrastructures.

Dans les ports de Saint-Guénolé et du Guilvinec, plusieurs opérations seront également nécessaires ainsi qu’au port de Plobannalec-Lesconil où une opération de dragage est également prévue (ces travaux débuteront au début du mois de mai).

A Loctudy, les infrastructures portuaires n’ont pas subi de dommages importants cet hiver. Michaël Quernez s’est rendu sur place pour faire aussi un point sur l’opération de dragage démarrée en mars 2013 et qui va s’achever dans quelques jours. Après un an de travaux, le port de Loctudy va ainsi retrouver son activité normale. Ces travaux ont permis de sécuriser les déplacements des navires et de restituer les profondeurs prévues lors de la réalisation des ports de pêche et de plaisance.

De plus, au titre de la solidarité territoriale, les élu-es de la majorité du Conseil général porteront une délibération lors de la séance plénière de juin afin d’apporter un soutien financier du Département aux communes finistériennes ayant subi des dommages de leurs biens non assurables.

Par ailleurs, les conseillers généraux sont très attentifs aux sentiers de randonnées littoraux qui ont pu subir des dégâts lors de ces tempêtes. Le Conseil général a décidé de mettre en place un groupe de travail avec les partenaires concernés (EPCI, SMATAH, CDT et associations) afin de dresser un état des lieux exhaustif et de mieux déterminer les besoins.