Accueil / Thématique / Enfance & Jeunesse / Un Finistère connecté et ouvert – Intervention de Marc Labbey – Séance plénière 31 janvier – 1er février 2019

Un Finistère connecté et ouvert – Intervention de Marc Labbey – Séance plénière 31 janvier – 1er février 2019

Madame la Présidente, cher.e.s collègues,

De par notre situation géographique, nous avons nécessité en Finistère plus qu’ailleurs de nous rappeler aux pouvoirs publics pour défendre le principe d’équité territoriale, et  faisons ici, dans ce contexte, le choix d’anticiper plutôt que de subir. Les 8 rapports qui vous sont proposés ce jour au travers du grand engagement « un Finistère connecté et ouvert », traduisent en actions, une politique départementale volontaire, une politique de projets, en matière d’aménagement du territoire. Notre objectif : offrir aux finistériens des services de qualité, au plus près de nos territoires, au moment où l’on perçoit clairement l’importance de pouvoir se connecter au monde.

De fait, et je commencerai par-là, il y a une politique d’infrastructures ou plus précisément de connexion à mener en Finistère, et nous la faisons activement valoir auprès des différents acteurs concernés, qu’elle concerne, pour les enjeux les plus urgents, l’accessibilité (nous avons eu l’occasion d’en débattre), ou encore l’accès au haut débit avec le déploiement du projet régional Très Haut Débit et la transition progressive vers l’extinction du service PABN.

Toutefois, quand on reconsidère plus largement le défi de l’ouverture d’un territoire et de ces habitants au monde, une politique d’infrastructure ou d’équipement ne se suffit pas. Une politique d’aménagement demande à être regardée sous l’angle des pratiques et des usages. Elle demande à intégrer des notions pour certaines immatérielles d’accès à la culture, aux sports, à la citoyenneté…

L’année 2018, nous le verrons au fil des présentations, a été riche en investissements, évolutions et réflexions sur les services et opportunités ouverts aux finistériens, je pense ici en particulier aux deux nouveaux schémas –le schéma des collèges et le schéma de développement des enseignements artistiques et pratiques amateurs- qui viendront dès cette année enrichir notre action départementale pour offrir aux finistériens de bonnes conditions d’apprentissage et d’épanouissement.

J’aurai à l’instant l’occasion de revenir sur l’ensemble des actions menées en faveur de nos collégiens, avant de laisser la parole à mes collègues pour vous présenter les différentes actions engagées dans le cadre de ce grand engagement :

  • En premier lieu Florence CANN nous présentera les actions éducatives menées dans les collèges.
  • Anne MARECHAL nous fera un point d’étape sur la culture en Finistère et sur le nouveau schéma départemental de développement des enseignements artistiques et pratiques amateurs.
  • Le sport pour toutes et tous sera mis à l’honneur par Elyane PALLIER.
  • Bernadette ABIVEN nous présentera la situation en faveur de la solidarité internationale.
  • Frédérique BONNARD LE FLOC’H poursuivra avec un propos sur la coopération européenne
  • Nous conclurons enfin ce chapitre avec la présentation de l’aménagement numérique par Kévin FAURE.