Accueil / Actualités / Hommage à Muriel Le Gac

Hommage à Muriel Le Gac

A l’occasion de la Séance plénière exceptionnelle du 4 septembre dédiée à la nomination de Franck Respriget comme nouveau Vice-Président du Pays de Brest, Nathalie Sarrabezolles a tenu à rendre hommage à Muriel Le Gac dont la disparition, cet été, a profondément touché l’ensemble des élu.e.s départementaux.

« Mesdames, Messieurs, mes chers collègues,

J’ouvre à présent une séance particulière de notre assemblée. Nous allons en effet aujourd’hui accueillir deux nouveaux collègues, que je salue tout particulièrement et à qui je souhaite très chaleureusement la bienvenue : Maryse Rioual et Bernard Quilleveré.

Il est des raisons diverses pour assumer son rôle de remplaçant et prendre fonction de conseiller.e départemental.e. Bernard Quilleveré remplace ainsi Didier Le Gac, appelé à de nouvelles fonctions de député. Maryse Rioual, quant à elle, succède à Muriel Le Gac et nous rejoint en de bien tristes circonstances. Je tiens à lui adresser un message particulier de soutien.

Nous avons en effet eu la tristesse d’apprendre cet été le décès de notre collègue, elle qui se trouvait en juin dernier encore à nos côtés, dans cette enceinte. Il est rare de pleurer la disparition d’une élu.e en exercice. Je ne pense pas me tromper en exprimant au nom de toutes et tous une émotion profonde à l’annonce de cette disparition.

J’ai souhaité que nous prenions un peu de temps, alors que nous nous réunissons pour la première fois depuis lors, pour penser à elle. Je lui consacrerai mon intervention liminaire. 

Il me semble la revoir encore, dans cette salle, à ma gauche, attentive, intervenant avec calme et précision lorsque elle estimait devoir le faire. Discrète, mais déterminée, élégante dans tous les sens du terme, elle avait présidé avec brio, en tant que doyenne, notre première séance d’installation, il y a seulement un peu plus de deux années.

Engagée politiquement, elle l’était, au sens noble du terme et Jean-Claude Sacré a rappelé lors de la cérémonie d’adieu, le parcours qui fut le sien depuis 1995, date de sa première élection au conseil municipal de Trégunc, et même avant, puisque Muriel était déjà très active dans le secteur associatif. Elle fut ainsi adjointe au maire, première adjointe, conseillère communautaire puis, depuis 2015, conseillère départementale. Je la revois encore, lors de notre entrevue d’après élection, me dire, avec la simplicité qui la caractérisait, que tous les sujets l’intéressaient et qu’elle essayerait d’apporter au mieux son expérience, ses connaissances et son regard. Un regard qu’elle portait loin car, disait-elle, « il ne faut pas regarder l’avenir avec les lunettes du passé ». Muriel, ce regard nous a été précieux et nous en conserverons le souvenir. Tu avais raison : il est essentiel de garder le cap et de ne pas se tromper de direction.

Membre de la commission « territoires et environnement », elle contribuait ainsi, amicale et chaleureuse, toujours avec une haute conscience morale, à l’émulation des groupes et au bouillonnement des idées. Bien plus qu’un simple parcours personnel, elle a ainsi construit une expérience collective.

Il est des croisements de parcours qui permettent ainsi des rencontres exceptionnelles. Muriel Le Gac est de ces personnes que l’on regrette de ne pas avoir connu plus tôt. Elle était pour beaucoup d’entre nous bien plus qu’une collègue et c’est avec beaucoup de tristesse que nous lui avons fait nos adieux. Il nous restera d’elle, désormais, de jolis souvenirs et le plaisir de constater la réalité tangible des effets de ses actions et de ses projets.

Je vous propose à présent d’observer une minute de silence en sa mémoire. J’y associe nos pensées pour Louis Coz, ancien maire de Plabennec et conseiller général de 1985 à 2011, qui fut également vice-président du Conseil général, particulièrement actif dans le domaine de l’aménagement du territoire. Nous sommes quelques uns ici à voir eu le plaisir de siéger avec lui, de débattre, de nous opposer parfois, mais toujours dans le respect des un.e.s et des autres. »

Scroll To Top