Accueil / Actualités / Lancement de la Garantie Jeunes dans le Finistère

Lancement de la Garantie Jeunes dans le Finistère

Notre département est l’un des dix territoires retenus pour expérimenter la « Garantie jeunes ». Plus d’un millier de Finistériens en grande précarité vont ainsi bénéficier d’un accompagnement renforcé dans l’accès à leur autonomie.

La jeunesse et l’emploi sont les priorités du président de la République. Dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, le gouvernement a annoncé la mise en œuvre d’une « Garantie Jeunes ». Le Conseil général du Finistère s’est porté candidat pour participer à son expérimentation, mettant en avant l’important maillage départemental par les Missions Locales et les initiatives déjà lancées dans le département tels que le dispositif « Avenir jeunes 29 » et l’allocation « Projet jeune ».

lancement garantie jeunes - image 1Le Finistère est ainsi l’un des dix départements retenus pour expérimenter la « Garantie jeunes » qui a été lancée officiellement le 19 novembre 2013 en présence de Jean-Luc VIDELAINE, Préfet du Finistère et de Pierre MAILLE, président du Conseil général.

Ce dispositif s’adresse aux jeunes de 18 à 25 ans en situation de précarité qui ne sont ni en études, ni en formation, ni en emploi. Ces jeunes seront identifiés par les quatre Missions Locales, mais aussi par l’ensemble des personnes susceptibles de les connaître ou de les croiser sur les territoires : élus locaux, CCAS, associations… Dans ce cas, il s’agira d’orienter les jeunes concernés vers la Mission Locale la plus proche.

1 003 Finistériens sont ainsi potentiellement concernés: 413 sur le Pays de Brest, 375 sur la Cornouaille, 130 sur le Pays de Morlaix et 85 sur le Centre Ouest Bretagne. Les Missions Locales intègreront les candidats par petit groupe au fur et à mesure de l’année.

Ce nouveau dispositif leur permettra de bénéficier d’un accompagnement renforcé vers l’emploi. Il s’agit de garantir l’accès à de premières expériences professionnelles en permettant aux jeunes de multiplier les périodes d’emploi ou de formation pour qu’ils construisent progressivement leur projet professionnel. Les Missions Locales sont ainsi chargées d’accompagner les bénéficiaires de façon intensive et personnalisée en les aidant à identifier et à valoriser leurs compétences et leurs points forts.

Ce dispositif s’accompagne d’une allocation pour chaque jeune afin de sécuriser et de stabiliser sa situation (433,75 euros par mois, cumulable avec des revenus d’activités jusqu’à 300 euros).

lancement garantie jeunes - image 2Pour Armelle HURUGUEN, vice-présidente du Conseil général du Finistère, et chargée du suivi de ce nouveau dispositif, la « Garantie Jeunes » permettra de favoriser l’autonomie des jeunes grâce à une démarche dynamique reposant sur le principe du « donnant-donnant ». « Nous devons permettre aux jeunes de se construire, de s’épanouir et de se réaliser professionnellement. Il s’agit de leur avenir, de notre avenir à tous ».

Avec également la création en 2013 de 70 emplois d’avenir au sein des services du Conseil général du Finistère, les élu-es du groupe de la majorité départementale restent fortement mobilisé-es aux côtés du gouvernement pour lutter contre la précarité des jeunes.