Accueil / Actualités / Le Conseil général du Finistère engagé pour les collèges

Le Conseil général du Finistère engagé pour les collèges

La semaine dernière, près de 44 000 collégiens ont fait leur rentrée dans le Finistère. Comme chaque année, Pierre Maille, président du Conseil général, et les élus locaux ont visité plusieurs établissements les 4 et 5 septembre.

Le Conseil général du Finistère agit en faveur des jeunes collégiens pour leur assurer de bonnes conditions de scolarisation, d’accueil et de vie dans les 63 collèges publics du département. Il investit ainsi près de 60 millions d’euros chaque année.

140904_college Louis Hemon PleybenPlusieurs opérations de grande ampleur ont été programmées en 2014 et 2015 qu’il s’agisse de construction, de rénovation ou encore d’accessibilité. A l’occasion de cette rentrée scolaire, Pierre MAILLE, président du Conseil général, a pu constater le bon déroulement des travaux dans plusieurs établissements.

Le 4 septembre, accompagné de Marie-France LE BOULCH, conseillère générale du canton, il s’est rendu à Pleyben pour visiter la nouvelle restauration du collège Louis Hémon. Ces nouveaux locaux accueillent les collégiens de l’établissement mais aussi les élèves de l’école primaire de la commune.

140905_college Villemarque QuimperleLe 5 septembre, accompagné de Michaël Quernez, il est allé au collège de la Villemarqué à Quimperlé où il a inauguré les travaux réalisés dans les locaux de la SEGPA. Cette visite a également permis de faire le point sur la restructuration de l’établissement et sur le chantier autour du futur gymnase de Kerjouanneau financé dans le cadre du contrat de territoire entre le Conseil général et la communauté de communes.

16 millions d’euros sont également consacrés par le Conseil général du Finistère aux dotations de fonctionnement des collèges publics et privés pour les équipements pédagogiques, sportifs, mobiliers… L’équipement informatique est aujourd’hui un enjeu de plus en plus important et le Conseil général est attentif à accompagner les évolutions pour ne pas accroître la fracture numérique. A ce jour environ 6 000 ordinateurs (1 pour 4 élèves) et près de 200 packs TNI (Tableau Numérique Interactif), financés à 100% par le Conseil général, sont en service dans les 63 collèges publics finistériens.

140905_college Keranroux Brest 2Raccordé à la fibre optique depuis mai 2014, le collège de Keranroux à Brest est ainsi le 1er « collège connecté » du Finistère. Il va devenir le laboratoire des usages numériques dans le département où les enseignants d’autres établissements pourront venir se former, tester et appréhender ces nouveaux outils numériques et leurs usages pédagogiques en situation. Pierre Maille, Marc LABBEY, vice-président du Conseil général chargé de l’enfance, de la famille et de la jeunesse, Franck RESPRIGET, conseiller général délégué à la programmation et au suivi des travaux des collèges, ainsi que Rébecca FAGOT-OUKKACHE, conseillère générale déléguée à l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation se sont rendus sur place le 5 septembre pour assister à une présentation.

Le Conseil général du Finistère agit également en faveur des collégiens pour contribuer à leur autonomie et à leur éveil en favorisant le développement des projets éducatifs. Cela passe par l’accompagnement des élèves dans leur scolarité pour leur permettre un meilleur accès à la culture, aux sports et aux sciences, en partenariat avec la communauté éducative.

140904_observatoire astronomique PlouzaneC’est notamment l’ambition du projet développé à l’Observatoire astronomique de la Pointe du Diable avec l’association Gens de la Lune. Pierre Maille et Marc Labbey ont rencontré les différents intervenants le 4 septembre dernier avec les élèves des collèges Victoire Daubié et Kerallan. A terme cet équipement sera utilisé par les collèges du département qui le souhaiteront, ce qui permettra de favoriser l’accès de tous à la culture scientifique.

D’autres projets collectifs sont également accompagnés par le Conseil général comme à Lesneven où se sont rendus Pierre Maille, Marc Labbey et Franck Respriget le 5 septembre. En effet, le collège Antoine de Saint-Exupéry a mis en place un partenariat avec le centre de planification et d’éducation familiale autour de l’éducation à la vie sexuelle et affective des jeunes collégiens.

Et parce que, au-delà de sa mission éducative, le collège participe au lien social, le Conseil général du Finistère encourage le développement de partenariats entre les différents acteurs du territoire dont le collège est un élément structurant. C’est en ce sens qu’un partenariat se met en place entre le collège Max Jacob à Quimper, la mairie et le territoire d’action sociale pour permettre de mieux traiter les situations problématiques d’élèves et d’améliorer leur suivi social.

Scroll To Top