Accueil / Actualités / Le Conseil général en mission en Hongrie

Le Conseil général en mission en Hongrie

hongrie mai 2011 vignetteLe Conseil général a pour ambition de favoriser l’ouverture du Finistère sur le monde et sur l’Europe. En ce sens, il encourage la solidarité internationale et la coopération décentralisée. Il favorise la mobilité internationale des jeunes. Il apporte son soutien à l’internationalisation des entreprises et du Finistère, en tissant des partenariats, par l’intermédiaire notamment des volontaires internationaux en entreprise, avec certaines collectivités européennes, comme avec le Comitat du Csongrád, situé dans le Sud-est de la Hongrie.

Le partenariat entre le Conseil général du Finistère et le Comitat du Csongrád est né en 1996. Il est la manifestation d’une volonté commune de coopération dans les secteurs économique, scientifique, technique, sanitaire, culturel, éducatif et informatique. Les relations entre les deux collectivités se sont intensifiées en 2002, année au cours de laquelle le Conseil général a installé un volontaire international en entreprise (VIE) à Budapest, avec pour objectifs de favoriser l’émergence de projets institutionnels, d’une part, et de faciliter la démarche export des entreprises finistériennes, d’autre part.

C’est dans ce cadre que, du 5 au 8 mai 2011, Pierre MAILLE, Président du Conseil général et membre du Comité des Régions de l’Union Européenne, Michaël QUERNEZ, vice-président en charge de l’insertion et de l’économie, se sont rendus en Hongrie.

Cette année, le Finistère et la Bretagne étaient les invités d’honneur des Journées de l’agriculture et de l’élevage de Hódmezıvásárhely où une délégation d’élus et de chefs d’entreprises finistériens étaient invitée. Ce déplacement en Hongrie coïncidait également avec la journée de l’Europe, célébrée le 9 mai.

Lors de ce déplacement, Pierre Maille et son homologue Anna Magyar ont signé un protocole de coopération ou plan d’actions qui définit les priorités de leur partenariat pour une durée de 3 ans (2011-2013), à savoir :

• Le développement économique : le Conseil général du Finistère poursuit son travail d’accompagnement des entreprises finistériennes dans leur développement économique en Hongrie par l’intermédiaire du VIE.

• L’énergie – le développement durable : les départements du Csongrád et du Finistère soutiennent la politique intégrée en matière «de climat et d’énergie» promue par l’Union européenne, notamment les trois engagements de l’initiative «20-20-20» pour 2020 (réduction de 20% des émissions de gaz à effets de serre, accroissement de 20% de la part des énergies renouvelables, économie de 20% de la consommation énergétique).

• La culture : les deux territoires bénéficient d’une grande richesse historique et culturelle. Sur la base des relations existantes entre le Musée départemental breton de Quimper et le Musée départemental Mora Ferenc de Szeged, et en s’appuyant sur les réseaux culturels locaux, le département du Finistère et le Comitat du Csongrád ont de nombreuses opportunités de collaboration.

• La jeunesse, la formation professionnelle et l’insertion : les échanges de jeunes en formation seront encouragés, qu’ils soient scolaires ou extrascolaires, qu’il s’agisse de stages ou d’accords entre facultés.

Enfin, le Conseil général à l’international, c’est aussi un soutien majeur aux  entreprises finistériennes qui se lancent à l’étranger. Depuis 1999, l’action du Département s’inscrit en effet dans le cadre de la Charte d’internationalisation du Finistère, qui associe dans un même objectif l’ensemble des acteurs du développement économique du département. Les priorités sont la sensibilisation des entreprises aux marchés extérieurs et la promotion de l’économie finistérienne auprès des médias nationaux et internationaux.

Dans le cadre du volet économique du partenariat entre le Conseil général du Finistère et le Comitat du Csongrád, 15 entreprises finistériennes des secteurs du machinisme agricole, du traitement de l’air et de la climatisation, de l’agroalimentaire, des cosmétiques et des services ont été accompagnées dans leurs démarches export vers la Hongrie.

En 2011, le Conseil général du Finistère consacre un budget de 1,6 M€ au développement international.