Accueil / Actualités / Maryse Rioual-Guyader : nouvelle élue de la majorité

Maryse Rioual-Guyader : nouvelle élue de la majorité

Maryse Rioual-Guyader, nouvelle conseillère départementale, vient de rejoindre l’assemblée et notre majorité pour porter le projet départemental.

Retour avec elle sur son arrivée, ses premières impressions et les thèmes de travail qu’elle souhaite rapidement investir.

Nouvelle élue départementale, pouvez-vous nous en dire plus sur vous, votre parcours et engagement ?

« Je suis Maryse Rioual-Guyader, nouvelle Conseillère départementale du Canton de Moëlan-sur Mer. C’est ma ville, j’y exerce le métier d’infirmière libérale depuis 30 années déjà ! Au fil des années j’ai souhaité m’engager localement, d’abord au sein de l’association de parents d’élèves locale, la FCPE, mais également en étant plusieurs années Présidente de l’association des professionnels de santé du pays de Quimperlé.

J’ai toujours souhaité et aimé participer, à mon niveau,  à la vie locale. Sans pour autant penser m’investir plus fortement politiquement. C’est la rencontre avec Claude Jaffré et surtout Muriel Le Gac qui a été le déclencheur. C’est sa gentillesse et son écoute qui m’ont poussé à accepter cette place de candidate remplaçante. C’est donc avec une grande tristesse que j’ai appris sa disparition et qu’aujourd’hui je lui succède au sein du Conseil départemental. »

Vous êtes élue depuis quelques semaines seulement. Comment prenez-vous en main ce mandat ?

« N’ayant pour ma part jamais été élue, c’est un véritable séisme que ma nouvelle fonction provoque tant dans ma vie personnelle que professionnelle.  C’est aussi un grand  honneur pour moi de représenter le canton de Moëlan-sur-Mer avec Claude Jaffré et le Département auprès de notre Présidente Nathalie Sarrabezolles. Cela va nécessiter une organisation rigoureuse de ma part pour lier le mandat et la poursuite, au moins dans les premiers temps, de mon activité professionnelle. Mais je vais m’investir à 100% en m’appuyant sur le concret, sur le rapport au local qui me caractérise.

Je débute ce mandat avec humilité, consciente des responsabilités que cela impliquent, consciente aussi de l’engagement de tous les instants et des devoirs que cela suppose. J’attaque aussi ce mandat pleine d’envie d’agir, d’apporter mon regard différent et de participer au sein de l’équipe à mettre en œuvre notre projet au service des Finistérien.ne.s. »

Vous intégrez la Commission Territoire et Environnement. Y a-t-il des thématiques qui vous intéressent particulièrement ?

« Durant ces premières semaines, je suis en phase d’apprentissage.  Je découvre une équipe solide, solidaire qui met tout en œuvre pour m’accueillir. J’assimile les nombreuses politiques publiques du Département pour accompagner tous les âges de la vie, des plus jeunes enfants via la PMI, à l’accompagnement à l’autonomie des personnes âgées. Le travail est riche, les connaissances à emmagasiner le sont tout autant. Je souhaite rapidement être dans l’action, participer avec l’ensemble de l’équipe à faire vivre les actions du Département et à voter des politiques qui correspondent au plus près aux besoins des Finistérien.ne.s.

La Commission Territoire et Environnement dans laquelle je vais siéger travaille sur les sujets de la solidarité territoriale et agit sur les questions de l’accès au logement, au numérique, à des infrastructures de qualité pour le quotidien. Ce sont des sujets qui m’intéressent car ils touchent à la notion d’égalité entre les habitants, entre les communes aussi. De par mon métier et mon engagement associatif je suis aussi très engagée sur les enjeux d’accès à la santé, à une meilleure inclusion dans la société des personnes âgées ou en situation de handicap. Je sais que le Département s’est impliqué dans les Contrats Locaux de Santé. Ils servent à coordonner les acteurs de la prévention et de la santé pour renforcer sur le terrain l’accès aux politiques de santé. Je souhaite contribuer à mon niveau à ces projets.

C’est une belle aventure qui débute pour moi. Je vais donner le meilleur de moi-même au service des Finistériens et des Finistériennes. »

Scroll To Top