Accueil / Actualités / Séance plénière de décembre 2011 : débat d’orientations budgétaires

Séance plénière de décembre 2011 : débat d’orientations budgétaires

hemicycle CG29 vignetteLe 1er décembre 2011 s’est tenue la Séance plénière du Conseil général consacrée en particulier au débat d’orientations budgétaires.

 

 

 

MAILLE PierreEn ouverture de cette séance, Pierre MAILLE, président du Conseil général, est revenu sur le contexte de crise économique et financière qui touche durement notre pays. Il a rappelé qu’au coeur du projet stratégique élaboré par le Conseil général se trouve la solidarité avec les Finistériens : « notre première responsabilité est de garantir la cohésion sociale de notre territoire en prévenant ou en répondant aux difficultés sociales des Finistériens. Pour ce faire, nos politiques publiques en soutien au cadre de vie, au développement économique culturel peuvent également y contribuer. Oui nous avons la volonté, l’ambition et la détermination à garder le cap d’un Finistère dynamique et solidaire, par des politiques publiques adaptées aux attentes des Finistériens ».

 

Le GAC DidierDidier LE GAC, président du groupe de la majorité départementale, a rappelé que « 71% des investissements publics sont assurés par les collectivités locales. Dans le département, c’est le pont de Térénez, le nouveau Fromveur, des écoles, des garderies, des salles polyvalentes… Tous ici, nous savons bien que nos effectifs sont stables alors que nos missions quotidiennes augmentent et que, très souvent, nous représentons le dernier service public dans les territoires. Ici, c’est l’antenne d’un CDAS, là, une ATD ou là encore, un centre de secours. » Il a également souligné la responsabilité budgétaire des collectivités locales à l’heure où le déficit public de l’Etat se creuse de plus en plus.

 

MELLOUET Roger« Quotidiennement, le Conseil général voit l’impact très concret de cette crise économique, sociale et financière en constatant des situations sociales de plus en plus compliquées » a également souligné Roger MELLOUËT, vice-président en charge des finances, de l’évaluation et du service public départemental, qui est revenu sur le contexte de l’élaboration du budget du Conseil général. Il a également rappelé la bonne gestion des comptes du Département : ainsi, au 1er janvier 2011, l’encours de la dette départementale était de 251 M€, représentant 274€ par habitant contre 465 € par habitant au niveau national. « Tant en termes de fonctionnement que d’investissement, le Conseil général du Finistère ne renonce pas à ses ambitions d’œuvrer pour le développement du Finistère et le bien être des Finistériens. C’est tout le sens de notre projet stratégique 2010-2014 et des objectifs qui y sont déclinés » a-t-il annoncé avant de laisser les vice-présidentes présenter plus en détails les orientations des politiques départementales dans leur domaine.

 
Cette séance plénière a également été l’occasion pour l’Assemblée départementale d’adopter plusieurs rapports dont :

  • trois contrats de territoires avec trois communautés de communes (Pays de Lesneven – Côtes de légendes, Haut Pays Bigouden et Pays Bigouden Sud)
  • une nouvelle convention avec le Groupe chambre d’agriculture (Chambre départementale d’agriculture, Maison de l’élevage et Fédération départementale des comités de développement)
  • le rapprochement des laboratoires publics du Finistère et des Côtes d’Armor
  • le bilan d’étape du 1er Plan Climat-Energie et les orientations du 2ème Plan
  • la tarification 2012 des établissements et services sociaux et médico-sociaux pour personnes âgées, personnes handicapées et enfance
  • l’extension des mesures d’aide éducative à moyens renforcés en milieu ouvert (AEMO) à l’ensemble du département
  • l’amélioration de la liaison ferroviaire Brest-Quimper

 

Téléchargez le discours de :

 
Vous pouvez également consulter ci-dessous le dossier de presse :