Accueil / Actualités / Soutien à l’agriculture biologique : signature d’une convention avec le GAB et le MAB

Soutien à l’agriculture biologique : signature d’une convention avec le GAB et le MAB

Convention MAB-GAB 2013 imageLe 23 avril 2013, Pierre MAILLE, Président du Conseil général, accompagné du Vice-Président Michael QUERNEZ, a signé la convention de partenariat pluriannuelle 2013-2015 avec le Groupement des agriculteurs biologiques (GAB) et la Maison de l’agriculture biologique (MAB) du Finistère, en présence des conseillers généraux Claude GUIAVARC’H, Roger MELLOUET et Françoise PERON.

 

 

Dans le cadre de cette convention tripartite, le Conseil général s’engage à soutenir les actions développées par le GAB et le MAB pour :

  • favoriser la production biologique
  • structurer les filières locales
  • faciliter l’introduction de produits locaux issus de l’agriculture biologique dans la restauration collective des communes et des intercommunalités.

Articulée autour d’objectifs ambitieux et partagés, cette convention pluriannuelle sur 3 ans vise également à donner au GAB et à la MAB 29 une meilleure lisibilité et une plus grande reconnaissance dans le portage de leurs actions.

Avec 489 exploitations agricoles biologiques représentant 5,7% des exploitations sur 6 200 en 2011, le Finistère est le premier département bio breton et le sixième au niveau national. L’agriculture biologique poursuit ainsi son développement et son dynamisme en Finistère puisque les installations en bio représentent 20% des installations agricoles du département en 2011. Les principales productions sont les légumes (35% des fermes bio) et le lait (16% des fermes). Les circuits courts sont très développés avec 62% des fermes bio qui commercialisent tout ou partie de leur production en vente directe ou via un seul intermédiaire contre 11% pour les fermes conventionnelles.

Pierre Maille, et Michael Quernez ont rappelé le soutien du Conseil général aux exploitants agricoles biologiques par le biais des dispositifs d’aides à l’installation, à la diversification et à la transformation (259 000 euros versés en 2011 et 112 987 euros en 2012), précisant que l’agriculture finistérienne est diverse et qu’elle est indispensable à l’économie départementale. Au-delà des aides directes, le Conseil général finance également 7 organismes qui œuvrent en faveur de l’agriculture biologique à hauteur de 268 653 euros en 2012, dont 80 000 euros pour le Groupement des agriculteurs biologiques et 85 000 euros pour la MAB 29.

Cette signature a aussi été l’occasion de rappeler l’existence du dispositif voté par le Conseil général le 18 octobre 2012 qui vise à développer le recours aux produits biologiques dans les repas servis par les services de restauration des collectivités et de leurs groupements. Le Conseil général subventionne à hauteur de 30% les communes et 50% les intercommunalités qui souhaitent s’engager dans l’introduction de produits bio dans leurs restaurations collectives, à la suite des diagnostics réalisés gratuitement par la Maison de l’agriculture biologique.

Enfin, Pierre Maille, et Michael Quernez ont redit leur attachement à une agriculture respectueuse de l’environnement et de la qualité de l’eau, essentielle pour le maintien d’un potentiel de production en Finistère.

Exploitation Rosnoën avril 2013 imageA l’issue de la signature de la convention, les élus sont allés visiter l’exploitation laitière de M. Erwan Le Roux, située à Rosnoën, qui a remporté le trophée de l’agriculture durable en 2011. Afin d’être autonome et de ne pas dépendre de la fluctuation des prix des matières premières de l’alimentation, l’agriculteur a fait le choix de limiter les intrants et de privilégier une gestion optimale des pâturages. Sa démarche s’avère ainsi cohérente avec les enjeux du territoire, respectueuse des ressources naturelles, de l’environnement et performante sur le plan économique.

 

 

Vous trouverez ci-dessous le dossier de presse présentant cette convention :