Accueil / Actualités / Séances plénières et Commissions permanentes / Projet emblématique sur les usages du numérique – Intervention de Kévin Faure- séance plénière 31/01 & 01/02

Projet emblématique sur les usages du numérique – Intervention de Kévin Faure- séance plénière 31/01 & 01/02

Madame la Présidente, cher.e.s collègues,

Notre projet départemental est constitué d’un projet emblématique sur les Usages du
Numérique. Emblématique de par sa transversalité, son importance vis-à-vis des attentes des
finistériens mais également par notre volonté politique d’apporter des solutions dans
l’accompagnement des habitants du Finistère dans leur utilisation et leur accès au
numérique.
Il y a quelques jours, le Défenseur des droits publiait un rapport alertant sur les risques liés à
l’illectronisme. En effet, l’arrivée massive du numérique dans nos quotidiens n’a pas permis
sa bonne compréhension ni permis la capacité de tout à chacun de s’approprier cette
nouveauté. Pire : quand le numérique est facteur d’exclusion, cela ne fait que renforcer des
décrochages et les inégalités déjà bien creusées. C’est pourquoi, la digitalisation et l’ajout du
numérique dans les services publics ne doivent pas se substituer aux canaux traditionnels
mais au contraire adresser des moyens complémentaires d’accéder à ces services publics.
Le rapport du défenseur des droits vient donc renforcer la pertinence de notre projet
emblématique des “Usages du numérique” écrit en 2016 et qui vise à promouvoir le
numérique dans les usages des habitants, d’en assurer l’animation, la formation et
l’ensemble de l’accompagnement tout en étant à l’écoute de l’évolution de ces usages et des
attentes des citoyens.
Notre objectif est donc de réduire la fracture numérique sur les territoires tant sur le plan
matériel que dans les savoirs et partout où cela est nécessaire utiliser le numérique comme
une opportunité d’être un facteur d’inclusion.
Pour rappel, le Schéma Départemental d’Amélioration de l’Accessibilité des Services au
Public a identifié l’accès et l’usage du numérique comme un de ses axes stratégiques.
Un recensement récent des Espaces Publics Numériques sur le territoire a été réalisé. Il s’agit
des lieux comme les médiathèques ou les maisons de service au public qui offrent la
possibilité d’accéder physiquement à un ordinateur mais aussi dans une grande majorité des
cas d’accompagner les usagers dans leurs démarches numériques.
Pour autant un renforcement de la formation des personnels présents dans ces espaces
s’avère nécessaire et sera réalisé afin d’apporter des réponses concrètes et pertinentes aux
difficultés qui peuvent être rencontrées par les usagers.
Des travaux de pédagogie, de sensibilisation et de formation au numérique devront
permettre d’identifier des “Savoirs Numériques de Base” comme savoir écrire un e-mail par
exemple. Ces savoirs numériques de base seront listés, formalisés et proposés via des guides
ou des formations à l’apprentissage des finistérien.es. Ils constitueront alors un socle minimal
de compétences pour appréhender le numérique avec une plus grande facilité aussi bien
dans l’utilisation quotidienne (la gestion d’une boite mail par exemple) que dans certaines
utilisations plus ponctuelles (déclaration d’impôts, demandes d’aides, recherche d’emploi,
…). Pour certains de ces savoirs, le travail sera à mener en collaboration avec les partenaires
tels que Pôle Emploi, les services des Impôts ou encore la CAF afin de construire au mieux
l’accompagnement.
Aussi afin de formaliser et d’assurer une cohérence globale entre les différents acteurs et
partenaires, un Schéma Départemental des Usages du Numérique sera initié et construit.
Enfin, via le projet emblématique des Usages du numérique, un axe concernera notre
collectivité en interne. En 2019, des projets à destination des agents en mobilité ou en
proximité du public seront lancés pour accompagner les agents de la collectivité dans
l’utilisation du numérique mais surtout en leur permettant l’accès aux informations
nécessaires à la réalisation de leur mission au plus proche de leur besoin.
Des projets de digitalisation et de simplification de certaines de nos procédures permettront
également de renforcer l’efficience de nos services publics et de gagner en fluidité dans
certaines procédures internes.
En 2019, un renforcement des espaces et outils de visioconférence sera réalisé tout en
veillant à leur simplicité d’utilisation et permettra de répondre à la fois à des enjeux
environnementaux en réduisant les déplacements, d’efficacité dans l’organisation du travail
en évitant les temps de trajet et de modernité en utilisant des outils collaboratifs.
Ce rapport vient donc en complément du rapport présenté lors de cette séance sur
l’Aménagement numérique du territoire et le rapport sur les Systèmes d’information
contient les affectations budgétaires nécessaires liées aux Usages du numérique.
Telles sont nos ambitions pour accompagner les Finistériennes et Finistériens dans
l’utilisation du numérique mais aussi d’apporter de l’équipement moderne et mobile aux
agents de notre collectivité et permettre ainsi d’accéder et de maitriser le numérique pour
tous.
Je vous remercie.