Accueil / Actualités / Séances plénières et Commissions permanentes / Un Finistère connecté et ouvert – Intervention d’Elyane Pallier – Séance plénière 31 janvier – 1er février 2019

Un Finistère connecté et ouvert – Intervention d’Elyane Pallier – Séance plénière 31 janvier – 1er février 2019

Madame la Présidente, mes cher.e.s collègues,

Je tiens d’abord à remercier Jean-Marc Tanguy pour son engagement au service du développement du Sport pour tous et toutes en Finistère. Jean-Marc nous laisse une belle feuille de route.

Le 1/4 de la population du Finistère pratique une activité physique encadrée. Nous sommes le 9ème département de France en nombre de pratiquants par rapport au nombre d’habitants.

Le Sport finistérien se porte bien parce qu’il peut compter sur de très nombreux bénévoles de tous âges et le soutien financier des collectivités pour son fonctionnement et les investissements nécessaires à son développement

Cependant ses dirigeants et dirigeantes sont très inquiets de la baisse des aides publiques de l’état.

Comme l’a souligné le sociologue Serge Paugam (adepte des courses cyclistes) lors de la journée des solidarités, le sport, présent sur tout le territoire, villes comme campagne, contribue à la cohésion sociale.

Les nombreuses manifestations sportives, souvent gratuites, fédèrent un large  public et la pratique sportive mixte les milieux sociaux dans la majorité des disciplines.

En 2019 nous allons poursuivre notre action en faveur du sport pour tous et toutes : aides à la pratique sportive, aux déplacements, aux manifestations sportives, au sport scolaire, à la médecine sportive, au CDOS…autant de soutiens financiers nécessaires aux clubs du département.

Nous allons renforcer notre action en faveur de la pratique sportive pour les personnes en situation de handicap. En 3 ans la subvention aux clubs de Sport Handicap et Sport Adapté aura été multipliée par 3. Les 2 clubs pourront ainsi déployer leurs actions sur l’ensemble du département.

C’est dans cette dynamique que s’inscrit le projet Européen SANA mené avec des partenaires espagnols et portugais.

L’objectif du projet SANA est d’améliorer l’offre sportive de pleine nature pour les personnes en situation de handicap, pratiques collectives ou individuelles.

L’action s’est déployée sur les chemins aménagés des sites de Kerlaz et d’Audierne-Pont Croix en juillet 2018. Elle  a enthousiasmé ceux et celles qui s’y sont impliqués : les pratiquants, les organisateurs, les élus locaux.

Le projet SANA va se poursuivre lors de la semaine européenne du Sport, fin septembre 2019, avec des propositions sportives sur différents sites du Finistère dont le domaine de Trévarez.

Le raid SANA clôturera le projet. C’est un défi sportif et humain pour 20 équipages, chacun composé de personnes valides et handicapées.

SANA est aussi un projet à dimension touristique qui met en lumière les espaces naturels remarquables du département.

Le Sport pour toutes est l’objet de toutes les attentions en ce moment. Il est urgent de s’en préoccuper tant les stéréotypes et les discriminations envers les filles et les femmes sont criantes au niveau des pratiques amateurs et  professionnelles.

3 clubs finistériens de rayonnement national de sport féminin vont unir leurs efforts pour mener des actions diverses afin de réunir des moyens financiers supplémentaires y compris participatifs. Nous les soutenons également.

Au niveau du Conseil Départemental, nous allons déployer notre soutien spécifique au sport féminin voté l’an dernier.

Nous nous associerons également aux services de l’état pour l’organisation d’un temps fort en Finistère à la rentrée 2019 sur « l’égalité Femmes-Hommes dans le Sport »

Enfin un appel à projet « Sport solidaire » sera lancé avant l’été pour amener à la pratique sportive les publics accompagnés par le département, jeunes ou adultes, dans un objectif de bien-être physique et mental et d’inclusion sociale.

Les projets seront basés sur des jumelages entre clubs sportifs et structures du champ social ou médico-social.

Je vous remercie de votre attention.